« Je ne peux rien contre mes pellicules » FAUX !

Femme se lavant les cheveux

On remarque souvent celles des autres mais pas toujours les siennes, pourtant les pellicules peuvent être un fléau pour beaucoup d’entre nous. Il est vrai que ces petits points blancs font taches dans les cheveux. À l’heure où l’apparence compte plus que jamais, certains les voient comme un problème esthétique majeur.

Est-ce que c’est grave ?

Le phénomène des pellicules, dans les cas les plus courants, ne présente pas de danger pour le patient. Le problème est donc simplement visuel. Bien sûr, il y a différents degrés de gravité, qui dépendent simplement de la quantité de pellicules dans le cuir chevelu.

D’autre part, on distingue 2 types de pellicules : les sèches et les grasses. Les premières sont fines et tombent facilement, ce sont celles que vous retrouvez sur vos vêtements en fin de journée tandis que les secondes, plus épaisses et jaunâtres, s’accrochent aux cheveux et provoquent des démangeaisons. Vous l’aurez compris, les pellicules sèches s’apparentent aux cheveux secs et les pellicules grasses prolifèrent dans les cheveux gras.

En cas d’importantes chutes de pellicules et de fortes démangeaisons récurrentes, il peut s’agir de psoriasis. Cette maladie courante doit être diagnostiquée par votre médecin traitant ou par un dermatologue qui vous prescrira un traitement adapté.

D’où viennent-elles ?

A l’origine des pellicules, on trouve principalement une levure : le pityriasis, qui est présent sur toutes les têtes. Mais c’est lorsque celui-ci est présent en trop grande quantité dans le cuir chevelu que les pellicules apparaissent.

De nombreux facteurs peuvent expliquer la prolifération de cette levure : le stress, la sécheresse de la peau, une mauvaise hygiène capillaire ou encore un dérèglement hormonal.

Face à l’apparition de pellicules, les solutions sont multiples.

Que faire ?

Si vous n’avez que quelques pellicules, vous pouvez les éliminer en vous lavant simplement les cheveux plus souvent. Et si vous les lavez déjà chaque jour, essayez deux shampoings dans la même journée.

Pour les cas où les pellicules sont fréquentes, essayez un des nombreux shampoings antipelliculaires du rayon beauté ou mieux, alternez plusieurs de ces shampoings. Car les dermatologues s’accordent à dire qu’utiliser plusieurs shampooings à tour de rôle permet de mieux lutter contre les pellicules.

Attention toutefois au choix de ces produits ! Vérifiez qu’ils contiennent du sulfure de sélénium ou du zinc pyrithione dont les vertus antipelliculaires ont été prouvées.

NB : le Zinc peut également se prendre en gélules.

Si vos problèmes de pellicules s’aggravent, vous pouvez consulter un dermatologue ou ne serait-ce qu’en parler à votre médecin traitant. Car il existe des shampoings dits « antifongiques » disponibles uniquement sur ordonnance, et qui sont très efficaces pour venir à bout des pellicules les plus coriaces.

Le soin des pellicules passent également par une hygiène de vie saine avec le moins de stress possible. Des repas équilibrés, un peu de sport et un sommeil réparateur contribueront à vous préserver ou vous débarrasser des pellicules.

Enfin, n’oubliez pas de prendre soin de votre belle chevelure : lavez-la avec douceur, massez votre cuir chevelu et évitez les gels coiffants, sprays et autres laques.