L’incontinence urinaire un phénomène fréquent

Personnes_âgées_contentes

La perte involontaire d’urine touche plus de 3 millions de personnes en France, femmes et hommes confondus. 1001pharmacies vous éclaire sur ce phénomène.

Quelles sont les causes de l’incontinence urinaire ?

La perte d’urine a plusieurs origines. Elle peut être liée à la vessie ou au sphincter de la vessie. Ce dernier est le muscle qui va agir comme fermeture de la vessie. Son efficacité dépendra de son tonus et de la force de la pression exercée par l’urine.

Lorsque cette pression devient trop importante, le cerveau reçoit un message et donne l’ordre de relâcher le sphincter. Cependant, il arrive que le sphincter se relâche de lui-même, ce qui entraîne des fuites urinaires. Ce relâchement peut-être d’origine neurologique ou mécanique.

Ce phénomène apparaît plus souvent avec le vieillissement. En effet, avec l’âge, des modifications se produisent sur les systèmes urinaires. Les muscles qui soutiennent la vessie se relâchent diminuant le stockage de l’urine.

Quelles sont les formes d’incontinence urinaire ?

L’homme et la femme peuvent souffrir de plusieurs types d’incontinence. Les plus fréquents sont l’incontinence liée à l’effort et par impériosité.

L’incontinence urinaire liée à l’effort
Des fuites urinaires apparaissent à la suite d’éternuements, de quinte de toux, de rire. Les muscles du sphincter sont endommagés et les fuites prennent la forme de jets au cours de la journée et sans cette sensation d’envie d’uriner.

L’incontinence par impériosité
Ce type d’incontinence se traduit par des spasmes musculaires au niveau de la vessie. Les muscles se contractent anormalement entraînant des envies d’uriner plus fréquentes associées à des fuites.

L’incontinence par regorgement
Cette forme touche surtout les hommes qui ont une augmentation du volume de la prostate obstruant ainsi l’urètre. La vessie stocke plus d’urine qu’elle ne le peut, la fuite se produit alors goutte à goutte.

Quelles sont les astuces pour mieux vivre avec l’incontinence ?

L’incontinence est un sujet délicat dont on n’aime pas parler. Pourtant il existe des astuces efficaces pour s’en accommoder.

1. Faire une cure de vitamine E pour aider le tonus du sphincter.
2. Muscler son périnée afin que le sphincter de la vessie se maintienne fermé.
3. Évitez le tabac, les sports inadaptés, la constipation et l’obésité.
4. Consultez votre médecin pour qu’il vous prescrive des médicaments agissant contre la contraction exagérée de la vessie.
5. Consultez votre urologue pour vous informer sur les éventuelles interventions chirurgicales de la vessie.

Au quotidien, la discrétion, le confort et la fraîcheur sont essentiels. Munissez-vous de produits de confort, de protections urinaires et de changes complets pour incontinence.