Remboursement de l’automédication : comment ça marche ?

Mal au ventre ? Mal de crâne ? Un mauvais rhume ? L’automédication peut vous permettre d’acheter le médicament qui vous soulagera, sur les conseils de votre pharmacien, sans passer par la case « médecin généraliste ».  C’est une pratique très répandue car plus de 2 Français sur 3 achètent régulièrement des médicaments en libre accès ! Si les Français sont plus « responsables » face à leur santé, on peut regretter que ces achats ne leurs soient pas remboursés par la Sécurité sociale. Alors, si vous êtes adepte de l’automédication, sachez qu’une complémentaire santé peut vous rembourser vos achats. On vous explique tout !

Des forfaits dédiés

Les complémentaires santé ou mutuelles proposent, pour certaines d’entre elles, des forfaits annuels qui prennent en charge une partie de ces dépenses. Celui-ci sera plus ou moins élevé, en fonction de la garantie que vous avez souscrite ! Il peut aller, pour certains organismes, jusqu’à plus d’une centaine d’euros par an. Pour les « accros » à l’automédication, cela peut s’avérer être un véritable soulagement pour le portefeuille.

En pratique, la mutuelle vous demandera de lui faire parvenir le ticket de caisse ou la facture de votre achat afin de vous rembourser. Si vous n’êtes pas très bien organisé ou que vous n’avez jamais de timbres sur vous, nous vous conseillons de vous constituer une petite trousse à pharmacie de temps en temps, avec les médicaments dont vous avez parfois besoin. Du coup, vous n’aurez qu’un seul ticket à envoyer !

Arrêt du tabac : on me rembourse ?

Vous arrêtez de fumer ? Bonne idée ! Mais combien ça coûte ? Si vous vous rendez chez votre médecin et que celui-ci vous fait une ordonnance, la Sécurité sociale vous rembourse jusqu’à 50 € par an (150 € pour une femme enceinte). Et si vous vous passez du médecin ? Votre mutuelle peut vous rembourser, encore une fois, dans le cadre d’un forfait dédié. Et sur présentation du ticket de caisse !

Pour conclure ? Renseignez-vous ! Les assurances santé prennent de plus en plus en charge les dépenses de leurs assurés que la Sécurité sociale ne remboursera pas ou ne rembourse plus. Alors, profitez-en. Mais avant cela, il faut avoir une idée claire des montants remboursés.

La prise en charge de l’arrêt du tabac sur Ameli.fr découvrez l’article.

Le remboursement de l’automédication sur cmonassurance.