Adultes : l’ultime face à face contre votre acné

Femme à peau acnéique
L'acné a tendance à se retrouver sur le torse

Dès lors qu’on parle d’acné, nous avons immédiatement en tête l’image du lycéen boutonneux en pleine puberté. Pourtant l’acné est loin d’être l’exclusivité des ados : figurez-vous que 25 % des adultes sont également atteints par cette maladie, qu’elle soit bénigne ou aggravée. Les femmes sont les plus concernées, notamment les 20-30 ans mais l’acné peut aussi se développer à la ménopause. Chez les hommes -plus épargnés- le dos est le terrain de jeu favori des boutons tandis que pour la gente féminine l’acné se développe principalement sur leur beau minois.

Les imperfections de la peau peuvent nous mettre mal à l’aise car nous voudrions tous constamment paraître sous notre meilleur jour. Pour autant, se couper du monde en attendant que l’acné disparaisse n’est pas la bonne solution. Dans cet article je vous délivre des astuces faciles à mettre en pratique, permettant de dissimuler boutons et rougeurs. Mais vous trouverez aussi toutes les clés pour vaincre définitivement l’acné. Alors préparez-vous à rayonner !

Le maquillage, votre arme fatale ?

Quand un bouton s’incruste ce n’est jamais le bon moment. Du coup votre premier réflexe est d’appeler le maquillage à la rescousse. Bonne idée, mais connaissez-vous les petites astuces pour camoufler l’acné tout en conservant votre teint habituel ?

Vous n’êtes pas sans savoir que les couleurs se complètent et s’harmonisent, sur une toile comme sur la peau. Pour faire disparaître du rouge, il suffira de le recouvrir… de vert ! Une petite touche de stick correcteur couleur espoir sur les zones de rougeur et le tour est joué. Appliquez ensuite votre fond de teint habituel : personne ne remarquera le changement. Sur le même principe, existent aussi des fonds de teint correcteurs spécialisés pour les peaux acnéiques.

Toutefois, prenez garde au maquillage. A force de vouloir cacher l’acné, vous risqueriez d’obtenir l’effet inverse. Car l’excès de maquillage irrite votre peau, obstrue les pores et augmente donc les imperfections. La minutie est de rigueur tout comme la vigilance : les produits comédogènes sont à éviter formellement.

Les bonnes habitudes à adopter

Pour prendre soin d’une peau sensible, 4 bonnes habitudes sont à connaître : nettoyer, hydrater, gommer et soigner. Les intégrer dans votre quotidien est le meilleur moyen de lutter contre l’acné.

  • Se démaquiller et se nettoyer le visage tous les soirs permet d’éliminer les impuretés accumulées durant la journée. Choisissez de préférence un savon doux, contenant le moins de parfum possible, hypoallergénique, non irritant et non comédogène.
  • Hydratez-vous ! Munissez-vous d’une crème pour peaux grasses et buvez beaucoup d’eau. Et oui, l’alimentation a aussi un rôle à jouer pour lutter contre l’acné. Bien que les diététiciens refusent d’affirmer formellement que le chocolat et la charcuterie font « germer » la peau, ils s’entendent tous pour dire que manger sain et équilibré ne peut vous faire que du bien.

NB : le zinc et les omégas 3 reviennent néanmoins souvent pour leurs effets qui seraient bénéfiques.

Des gommages doux effectués régulièrement permettront d’éviter l’accumulation des peaux mortes. Mais attention, pas plus d’une à deux fois par semaine, sinon gare aux irritations. Et si vous voulez vraiment faire les choses en grand, offrez à votre peau un masque hydratant après chaque gommage.

Des soins adaptés à l’acné tardive

On différencie les traitements de l’acné juvénile des traitements de l’acné des adultes, qui est moins sévère et donc facilement camouflable. Aux ados on réservera les produits au Peroxyde de Benzoyle, les antibiotiques et les traitements à base d’isotrétinoïne (style Roaccutane).

Attention, les traitements à base d’isotrétinoïne et les antibiotiques sont deux choses distinctes. Le Roaccutane peut avoir beaucoup de conséquences dont le dessèchement de la peau. Certains disent qu’il aurait des effets sur la psychologie des traités. Néanmoins, les dermatologues préconisent la plus grande prudence face à ces accusations.

Pour éliminer l’acné tardive, de nombreuses solutions existent, parfois originales et plus ou moins contraignantes. Alors que diriez-vous de sortir des sentiers battus ? Il existe des raccourcis qui peuvent, selon les cas concernés, permettre de se débarrasser plus rapidement de vos boutons. Vous n’avez rien à perdre, tout à gagner !

  • Une contraception adaptée. L’acné étant souvent liée à un dérèglement hormonal, changer de pilule contraceptive pourra vous aider à soigner votre peau. Votre médecin saura vous informer et vous conseiller à ce sujet.
  • Le traitement en vogue : la photothérapie. Les vertus de la lumière auraient en effet des résultats positifs dans l’élimination de l’acné légère. Rien de plus simple, définissez un programme à suivre : deux séances de 20 minutes par semaine par exemple. Ces séances ont lieu dans un cabinet de dermatologue où vous serez exposé à une lumière bleue dont les bienfaits pour la peau ne sont plus à prouver. Indolore et peu contraignante, la photothérapie fait de plus en plus d’heureux malgré un prix d’environ 50€ la séance.
  • L’ultime solution, le laser. Son efficacité sur les patients adultes est reconnue par les professionnels mais son coût reste assez élevé. La formule classique inclue 4 séances à 150€ chacune. Ce n’est donc pas pour tous les portefeuilles mais le résultat vaut l’investissement.

Quelques conseils à retenir

  • Préservez-vous au maximum de la cigarette, du stress et de la fatigue qui peuvent être des facteurs accentuant l’acné tardive.
  • Méfiez-vous du soleil. Les expositions prolongées entrainent fréquemment une poussée de comédons.
  • Évitez les médicaments aux effets secondaires comprenant des réactions boutonneuses
  • Prenez le réflexe de ne pas toucher à vos boutons. Même si leur vue vous semble insoutenable, retenez que les « triturer » engendrera une production de sébum et une irritation supplémentaire. Allez ! Juste un petit effort de self-control, vous en êtes capable.
En finir avec l’acné est un combat donc on ne peut sortir que vainqueur si on y met un brin de volonté. Éradiquer ses boutons peut même prendre moins de temps qu’on pourrait le penser. Vous connaissez le chemin (et même les raccourcis) à prendre pour y parvenir, alors en route ! 
Étiquettes de l’histoire
, , , ,
Plus de Adrien Serrière

Avoir de belles dents blanches, c’est une question de santé !

« Et n’oublies pas de te laver les dents ! » Combien...
Lire plus

4 commentaires

  • Comme savon doux, je trouve que le savon au lait d’ânesse donne de bons résultats pour cicatriser les peaux à problèmes. En tout cas, cela ne décape pas trop ma peau et ne l’irrite pas davantage.

  • Article très interessant, pour ma part quand j’avais de l’acné j’utilisais de l’huile essentielle d’arbre à thé localement et c’était assez bien + un savon de marseille mais j’émet des réserves sur son action contre l’acné…

    Comme le dit stephanie, je pense qu’un masque au lait d’annesse peut vraiment être interessant pour bien hydrater pendant la période de traitement

  • Le roaccutane fait maintenant parti des traitements interdis en France, justement pour cause de trouble à la personne. Il existe maintenant un autre traitement similaire au roaccutane (Son générique).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *