Avec la mélatonine, retrouvez des nuits aussi belles que vos jours

lit blanc fille endormie

25 à 40% des français souffrent aujourd’hui de troubles du sommeil, d’intensités et d’origines variables. La mélatonine, hormone naturelle sécrétée par la glande pinéale située dans le cerveau, règle l’horloge biologique de chacun d’entre nous. Découvrez tout sur son fonctionnement et sur l’intérêt d’une supplémentation en mélatonine pour retrouver un sommeil « de bébé ».

La glande pinéale, grande régulatrice de la mélatonine

C’est automatique ! Dès que le jour décroît, votre glande pinéale rentre en action ! Son rôle ? Produire la mélatonine, hormone naturellement contenue dans votre cerveau, favorisant la détente, et qui vous permettra de passer une bonne nuit de sommeil réparatrice. Directement reliée au nerf optique, la glande pinéale libère alors la précieuse mélatonine lorsque la lumière du jour décroît, après avoir stocké durant la journée des réserves de lumière naturelle. C’est la raison pour laquelle les personnes travaillant en horaires décalées (hôtesses de l’air, ouvriers faisant « les 3/8 », infirmières travaillant de nuit) et les aveugles sont plus que les autres confrontées à des troubles du sommeil. C’est aussi ce qui explique qu’en hiver nous dormons souvent moins bien, le jour étant plus court et la glande pinéale n’ayant pas réussi à constituer son seuil minimal de lumière naturelle.

Quand la machine se grippe

Avec nos rythmes de vie modernes, la sécrétion de la mélatonine est souvent perturbée. Par quoi ? Les ondes de nos téléphones portables, de nos radios ou encore de nos appareils électriques. Notre corps n’étant pas en mesure de distinguer les champs énergétiques naturels et artificiels, la production de mélatonine en est impactée.
Autre facteur en cause dans la mauvaise libération de la mélatonine : nos nombreux traitements médicaux ! Aspirine, bêtabloquants, antagonistes du calcium, anti-inflammatoires non stéroïdiens, mais aussi et surtout somnifères et anxiolytiques. On estime aujourd’hui que 75 médicaments et 120 substances sont en cause dans les troubles de libération de la mélatonine.

Mélatonine : en prendre ou pas ?

Si vous éprouvez des difficultés d’endormissement, que vous vous réveillez la nuit, que vous vous endormez trop tard ou vous réveillez trop tôt, que votre métier vous impose des rythmes décalés, prendre une supplémentation de mélatonine pourra vous permettre de mieux dormir et ce, sans problème d’accoutumance, puisque le fonctionnement de la glande pinéale n’est pas impacté par la prise, même à long terme. Autre avantage : contrairement aux anxiolytiques ou aux somnifères, la mélatonine n’affecte pas la mémoire et les fonctions cognitives.
Sachez que la mélatonine n’allonge pas la durée du sommeil mais qu’elle influe sur sa qualité. Certaines personnes voulant se sevrer des hypnotiques l’utilisent donc intelligemment, en complément de leur traitement dégressif.

Mélatonine : 100% sans danger ?

Généralement, la prise d’1 mg une demi-heure avant le coucher suffit pour en constater les effets chez les personnes ne présentant pas de problème médical spécifique. Au-delà d’1 mg et si vous êtes ou avez été confronté à un cancer ou souffrez d’épilepsie, il convient de consulter un médecin.
Dans tous les cas, si vous souhaitez bénéficier d’un traitement prolongé de mélatonine, une consultation s’impose. Il s’agit en effet d’une hormone et son recours doit donc rester encadré. Par ailleurs, un mauvais dosage peut impacter votre immunité, modifier vos hormones thyroïdiennes… et même provoquer des éveils nocturnes. La mélatonine, oui, mais pas n’importe comment !

Top 3 des produits contenant de la mélatonine

Convaincu(e) par la mélatonine et envie d’un traitement contre vos troubles du sommeil qui ne déclenche pas d’accoutumance ? Voici 3 produits incontournables contenant de la mélatonine :

novanuit triple actionNovanuit triple action de Sanofi

Comme son nom le laisse entendre, ce complément alimentaire n’agit pas que sur les troubles de l’endormissement. Il favorise également la relaxation grâce à l’extrait de passiflore contenu dans sa formule. Contenant 1 mg de mélatonine, il est à prendre 30 minutes à 1 heure avant le coucher.

super mélatonine solgar

Super mélatonine de Solgar

Contrairement au précédent, ce complément alimentaire contient essentiellement de la mélatonine, mais cette fois-ci, dosée à 1,9 mg. Dans un souci de naturalité, les comprimés sont formulés sans conservateurs, crômes ou colorants artificiels.

valdispert mélatonine 1,5 mg

Valdispert mélatonine 1,5 mg de Vemedia

Vous l’aurez compris, dans ce complément alimentaire, la mélatonine est dosée à 1,5 mg. Ce traitement est recommandé pour celles et ceux qui connaissent des troubles de l’endormissement, recherchent un effet sédatif ou se réveillent la nuit ou trop tôt le matin.

Alors, êtes-vous prêts à retrouver les bras de Morphée ?

Écrit par
Plus de Stéphanie

Trop de cholestérol ? Retrouvez l’âge de vos artères

C’est officiel. Votre analyse de sang est formelle : vous avez trop...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *