Comment éviter les allergies : conseils ?

J’ai subi il y a quelques semaines, impuissant, une crise d’allergie. Mais je ne sais finalement pas à quoi elle était due. Comme j’avais pu voir auparavant que je n’étais pas le seul sur 1001Pharma à être sujet aux allergies, j’ai décidé d’en parler un peu plus sur le blog.

Qu’est ce qui favorise les allergies ?

De nombreux facteurs favorisent la survenue de manifestations allergiques : le terrain familial, la sensibilisation précoce à certains allergènes… Chez une personne atopique, on assiste à une progression des manifestations allergiques avec l’âge : d’abord l’allergie alimentaire, puis l’eczéma et ensuite les signes respiratoires, rhinite allergique et asthme. L’allaitement maternel doit être préféré. Il faut éviter l’exposition aux pneumallergènes (acariens, pollens, poils de chat, etc.).

Quels sont les principaux pneumallergènes ?

Alors que veut dire ce mot barbare « pneumallergènes » ? Il s’agit des substances responsables des réactions allergiques que nous respirons et donc qui atteignent nos poumons. Les poumons sont en effet une zone du corps ou se concentre beaucoup de nos défenses immunitaires, c’est pourquoi bien souvent les allergies commencent à ce niveau.

  • Les pollens, surtout au printemps. Trois grandes familles végétales à pollens allergisants : les arbres (cyprès, genévrier, bouleau, noisetier, etc.) ; les graminées (seigle, avoine, maïs) ; les herbacées (ambroisie, armoise, etc.).
  • Les acariens : hôtes des milieux chauds et humides, ils colonisent literie, tapis, moquettes… (Dermatophagoïdes pteronyssinus ou farinae) ; au-dessus de 1 500 m d’altitude, il n’y a plus d’acariens.
  • Les animaux de compagnie : poils et squames des chats, chiens, cobayes, hamsters, souris… ; plumes et déjections des oiseaux… ; squames des chevaux.
  • Les moisissures. Les plus fréquentes sont : Alternaria (sol, murs humides) ; Aspergillus (végétaux en décomposition) et Penicillium (ubiquistes).
  • Les arthropodes : cafards, blattes…
  • La poussière de maison : mélange hétérogène qui contient des poils et des squames d’animaux, des moisissures, des fibres textiles, des particules minérales…

Quels sont les facteurs de risques ?

  • Antécédents familiaux
  • Facteurs environnementaux

Mes conseils en cas d’allergie :

  • Aux acariens : housse anti-acariens, sommier à lattes avec des pieds, sols sans moquette ou traitement régulier de la moquette par un acaricide ; éviter les tissus muraux, les doubles rideaux, la literie en plume ou en laine ; réduire le nombre des peluches, les laver régulièrement à plus de 60° ; ne pas surchauffer l’habitation (pas plus de 20°), aérer en été comme en hiver.
  • Aux pollens : L’éviction de l’allergène est rarement possible, néanmoins : après une promenade, rincer les cheveux longs le soir avant de se coucher ; éviter de dormir la fenêtre ouverte si le lit est près de la fenêtre ; fermer les fenêtres lors de la tonte du gazon.

Si vous aussi vous avez des conseils sur la façon de gérer une allergie, je vous laisse le rajouter en commentaire.

Écrit par
Plus de Cédric

L’été est là, les moustiques aussi.

 Les piqures de moustiques nous à Montpellier on connait Cette nuit, je...
Lire plus

3 commentaires

  • alors là tu ne pouvais pas tomber mieux Cédric! J’ai eu une véritable crise d’allergie il y a deux semaines en faisant du vélo à la campagne. le nez complètement bouché, les yeux rouges, toux etc. J’ai filé à la première pharmacie pour acheter un médicament. Mais j’ai été malade pendant une semaine. Je suis allergique depuis toute petite aux cheveux, chiens, chats, pollen, acariens. J’ai eu un traitement de désensibilisation mais ça n’a pas marché. Connais-tu un moyen de se débarrasser de ces allergies une bonne fois pour toutes?

  • Fashionchick, je te conseillerais surtout d’aller voir une autre dermato. Déjà des progrès on été faits récemment, et je trouve que tout dépend du spécialiste !
    Moi j’ai fait une désensibilisation aux acariens et ça a été moyennement efficace, (il y a cinq ans) donc je pense reprendre les consultations et traitements.
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *