Courir un Marathon: finis de rêver, je passe à l’acte!

new york city marathon

Joggeuses du dimanche, amatrices de course à pieds, vous qui rêvez de fouler les parcours des plus célèbres marathons du monde : quelques conseils pour sauter le pas.

Dans ma vie, je courrai un marathon

« Dans ma vie, je courrai un marathon ! » Vous ne vous l’êtes jamais dit ? Moi si… ! Le prestige de devenir marathonienne ou seulement la fierté d’avoir parcouru 42.195kms, autant de raisons de se lancer ! Qui a dit que c’était impossible ? Facile, non, mais en suivant ces quelques conseils, c’est une aventure très enrichissante, et loin d’être insurmontable.

Voici les conseils d’une marathonienne (Marathon de Rome en 2010) :

Tout est dans le mental

Vous ne courez qu’une fois par semaine et vous avez même du mal à finir vos 10kms ? Ce n’est pas un problème : il suffit de vous fixer des objectifs. Vous voulez faire un marathon, vous y arriverez ! Planifiez vos objectifs et essayez de vous y tenir : augmentez petit à petit la durée de vos parcours ainsi que la fréquence de vos joggings. Avec le marathon comme objectif final, vous vous sentirez pousser des ailes !

Bon, il faut un peu de physique aussi

Si ce n’était que dans la tête, ce serait trop simple ! Il faut s’en occuper de ses petits muscles : on ne lésine pas sur les étirements qui sont extrêmement importants (avant et après la course). On travaille sa respiration, essentielle pour l’endurance. Si elle n’est pas bonne, les muscles ne suivent pas ! Et surtout on fait attention à son hygiène alimentaire : on favorise les produits qui vont nourrir les muscles et non les tissus adipeux (graisseux).

Mais surtout je me fais suivre

Un étirement musculaire est si vite arrivé… on veut dépasser ses limites et si on n’est pas contrôlée, ça finit souvent mal… et adieu le marathon ! On prend donc les devants, et on consulte un médecin spécialiste du sport. Ses conseils ne seront que bénéfiques et son suivi vous boostera encore plus !

Bien préparer son marathon

Pour bien préparer son marathon, comptez bien six mois au minimum… ! Mais ne vous inquiétez pas, une fois que vous vous êtes prises au jeu, c’est tout un art de vivre qui s’offre à vous !

Misez sur la qualité de vos équipements : on pense souvent que la course à pieds ne nécessite justement pas de matériel, mais c’est une erreur ! Le choix des chaussures est très important. Optez donc pour un magasin spécialisé  dans les marathons ; les chaussures vous coûteront certes un peu plus chers, mais vous éviteront les crampes musculaires et des maux de dos carabinés !

Ne courez surtout pas sans sous-vêtements adaptés : pour 10kms vous pouvez vous le permettre, mais courir un marathon avec un soutien-gorge normal entrainera de nombreuses brulures au niveau des seins qui auraient été facilement évitables.

Réservez vous une journée de détente et de repos après le marathon : même bien entrainée, vous souffrirez quand même de courbatures…cependant, le jeu en vaut la chandelle !

Désormais, c’est à vous de jouer !

Étiquettes de l’histoire
, , ,
Écrit par
Plus de julie

Le Gingko ou Ginko Biloba : le produit naturel par excellence !!

Les feuilles de Gingko Biloba excellentes pour la santé : Habitant sur...
Lire plus

2 commentaires

  • Hey, Super article qui me donne envie de participer au prochain marathon de Montpellier. En plus, ça me laisserait exactement les 6 mois de préparations.
    Quelqu’un a t-il déjà couru celui de Mtp, quelle est la difficulté ?
    De toutes manières, je connais tous les passages secrets et raccourcis a Mtp, ils vont pas m’avoir avec leur 42Km 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *