Combattre les poils incarnés !

C’est définitivement la rentrée et même le beau temps joue les prolongations !On a pris de jolies couleurs et on a nous aussi envie de prolonger l’été en montrant nos jolies gambettes dorées…  seulement voilà que les poils incarnés se mettent de la partie pour nous gâcher ce plaisir !

Les poils incarnés, mais pourquoi ?

Cauchemar souvent récurrent, les poils incarnés sont dus à une pousse du poil sous la peau, en raison de plusieurs facteurs, dont en vrac :

  • Un épaississement de la couche cornée (bronzage notamment, d’où la récurrence en fin d’été) ou une peau naturellement plus épaisse (peaux de couleur par exemple).
  • Une mauvaise technique d’épilation (rasage principalement).
  • Un mauvais renouvellement des cellules cutanées par manque d’exfoliation et/ou d’ hydratation.

Ils concernent bien sûr les jambes, mais peuvent aussi se situer sur le maillot ou les aisselles.

 

Petit programme pour garder des jambes lisses

L’exfoliation

Le choix en produits gommants ne manque pas, le tout est de choisir le produit adapté à sa peau, plus ou moins sensible (de par la taille des agents exfoliants et leur nature).

Le gommage est à effectuer une fois par semaine, avant une épilation, sur peau humide (plus doux) ou sèche (plus abrasif), en mouvements circulaires ascendants pour déloger en douceur les poils incarnés.

Mes coups de cœur dans le commerce :

En version extra-douce pour les peaux délicates

gommage corps extra-doux

 Gommage corps extra-doux, Thémis       

                                        

gommage corporel extra-doux

Gommage corporel extra-doux, Melvita

En version classique pour les peaux normales :

Gommage n°3 mangue coco


 

 

 

 

 

 

 

Gommage n°3 Mangue Coco, Héliabrine

 

Et bien sûr en version home-made :

– Du marc de café + de l’eau florale de camomille pour les peaux délicates. A appliquer sous la douche.

– Du sucre de canne + de l’huile végétale d’amande douce pour les peaux normales. A appliquer sous la douche.

 

En post-épilation

Après l’épilation, vaporiser sur les jambes de l’eau florale d’hammamelis, vendue en magasins bio (astringente, purifiante et anti-irritation par excellence, elle est également apaisante, et tonique veineux).

Terminer en passant une pierre d’alun (en magasins bio) à même la peau, puis en massant pour faire pénétrer. La pierre d’alun naturelle (vérifier la composition « Potassium alun » et non pas « Ammonium alun », qui est synthétique) est également astringente, purifiante et hémostatique (stoppe les saignements).

A faire une fois par semaine, et/ou après chaque épilation.

 

L’hydratation

Pour prolonger l’effet de renouvellement cellulaire du gommage, une bonne hydratation est incontournable.

Les meilleurs produits dans ce cas sont les crèmes kératolytiques (éliminent les peaux mortes), souvent à base d’urée et/ou d’acides naturels comme l’acide salicylique. Très émollientes et hydratantes, elles permettent en prime de débarrasser la peau des couches superficielles qui ternissent son éclat et favorisent l’apparition de poils incarnés.

Petite sélection de produit pour combattre les poils incarnés en parapharmacie

Crème pieds réparatrice

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crème pieds réparatrice 10% d’urée, Eucerin.

Il s’agit bel et bien d’une crème pour les pieds 🙂 Mais je vous assure que la galénique convient bien à une application sur les jambes 🙂

Avec ses 10% d’urée, elle convient bien en prévention et en entretien (le temps que les poils poussent correctement). Ce qui est primordial ici, c’est son taux d’urée (en dessous de 10%, personnellement, j’estime que ce n’est pas intéressant).

Seul bémol, elle contient des huiles minérales, du silicone et du phénoxyethanol. Je reviendrai mettre à jour si je trouve un équivalent sans ces ingrédients !

keratosane 30 Gel-crème

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Keratosane 30 Gel-crème, Uriage.

Avec 30% d’urée, elle convient bien en traitement intensif, quand les poils incarnés et/ou enflammés sont déjà installés. A appliquer par petites touches sur les endroits concernés jusqu’à réduction des irritations et repasser ensuite à la crème Eucerin.

Je n’ai pas réussi à trouver la composition complète, elle est juste indiquée sans parfum et sans paraben.

Voilà quelques petits « trucs » pour aborder cet fin d’été en toute sérénité. Retrouvez la rubrique gommage sur 1001pharmacies

Bonne rentrée à toutes !

Écrit par
Plus de DeNovo

Huile démaquillante : un produit, 3 applications…

L’huile démaquillante : ce produit nettoyant est apparu en même temps que...
Lire plus

2 commentaires

  • Personnellement, ma technique est plus simple, plus courte et moins chère je suppose, par contre je suis un homme et j’utilise cette technique pour ma barbe, reste a voir si vous l’appliquerez sur vos jambes ou votre corps. J’utilise, en prévention de ces poils incarnés de malheur un blaireau (je ne pense pas que vous allez vous tartiner le corps avec mais sait-on jamais) et, plus intéressant, de l’huile de rasage. c

    en espérant que ça vous aidera, c’est toujours chouette de voir des belles jambes dans la rue

  • Merci pour votre commentaire Arthur !

    Vous êtes dans le vrai pour votre rasage, l’huile est en effet une excellente galénique pour un rasage aisé (glisse et ramollissement du poil) et pour atténuer le feu du rasoir et les irritations post-rasage.

    A réserver à une utilisation du rasoir, les autres techniques (cire, épilateur électrique à pinces) n’étant pas compatibles. Mais excellente alternative naturelle en effet aux mousses et autres produits équivalents pour le rasage.

    Nos jambes vous remercient 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *