Comment éviter les produits toxiques dans ma salle de bain ?

Green indoor plants in vase in bathroom , home interior concept

Perturbateurs endocriniens, allergènes, substances cancérigènes…. nombreux sont les ingrédients utilisés en cosmétique à l’origine de scandales entraînant de plus en plus de méfiance de la part du consommateur.

Régulièrement est révélée au grand jour la nocivité avérée ou supposée de substances, dont les conséquences sur notre santé sont variables, allant de la simple réaction allergique… au cancer !

Par conséquent, nous sommes de plus en plus nombreux à envisager de faire le tri dans vos produits d’hygiène et de beauté, mais à nous retrouver confrontés à un flou artistique à la lecture de la première liste INCI.

C’est pourquoi nous avons choisi de lister les 10 substances qui sont actuellement les plus soumises à polémique, afin de vous aider à y voir plus clair, mais également de vous proposer des alternatives pour une consommation plus saine et responsable.

Top 10 des substances controversées

  • Les alkylphénols. Ils se reconnaissent grâce au préfixe « nol » à la fin (nonylphénol, octyphénol, etc). Agents émulsifiants, ils sont soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens ayant un impact sur la fertilité et le fœtus.
  • La diéthanolamine, ou DEA, et ses dérivés chimiques (monoéthanolamine (MEA) et la triéthanolamine (TEA)). Produit cosmétique cancérigène.
  • Les éthers de glycol. On les retrouve sous les noms 2-phénoxyéthanol ou phénoxytol, et sont des solvants utilisés comme parfums. Allergènes et perturbateurs endocriniens, il sont responsables de problèmes de reproduction chez l’homme.
  • L’hydroxyanisole butylé (BHA) et l’hydroxytoluène butylé (BHT). Perturbateurs endocriniens utilisés comme agents de conservation dans les cosmétiques.
  • Le lauryl éther sulfate de sodium (SLES). Sert notamment à la composition de nombreux produits moussants, comme émulsifiants et tensioactifs. Mais contient des traces de 1,4-dioxane, un cancérigène. Éviter aussi le laurylsulfate de sodium (LSS).
  • Les parabènes. Utilisés comme agents conservateurs. Perturbateurs endocriniens qui ont notamment des conséquences nuisibles sur la reproduction chez les hommes.
  • Les phtalates. Aucune obligation pour les industriel de mentionner leur présence sur la liste INCI, ils peuvent donc se cacher sous l’indication « fragrance » ou « parfum ». Mais ce sont des perturbateurs endocriniens.
  • Le polyéthylène glycol (PEG). Utilisé comme épaississant dans les savons liquides, les crèmes et les shampooings. Contient une substance cancérigène : le 1,4-dioxane.
  • Les sels d’aluminium. Particulièrement présents dans les antitranspirants, ils sont soupçonnés d’être cancérigènes, et en particulier d’être responsables du cancer du sein.
  • Le triclosan. Utilisé pour ses propriétés antibactériennes, dans les nettoyants visage par exemple, il est aussi un perturbateur endocrinien.

Vers une consommation plus écolo ?

On ne va pas se mentir, il peut s’avérer compliqué de trouver des produits complètement exempts d’éléments nocifs. Néanmoins nous pouvons limiter la dangerosité de ce que nous nous appliquons sur la peau, en privilégiant des soins aux compositions plus simples – notamment des produits naturels ou bio. Petit échantillon de ces produits raisonnables :

CATTIER – Gel nettoyant purifiant

Formulé avec des huiles essentielles bio de tea tree, romarin et menthe poivrée, ce gel nettoie en douceur les peaux à imperfections et élimine efficacement les impuretés et l’excès de sébum.

 

WELEDA – Shampooing usage fréquent au millet bio

Un shampooing sans silicone qui réussit à marier douceur et efficacité.

 

 

MELVITA – Dentifrice haleine fraîche

Formule garantie sans fluor, sans colorant et sans parfum de synthèse, mais qui reste très efficace. Cerise sur le gâteau : un goût très frais à l’huile essentielle de menthe poivrée.

 

MARILOU BIO – Huile démaquillante

Un soin complet à la composition respectueuse. Une texture agréable qui laisse la peau souple et propre.

 

 

LAMAZUNA – Oriculi en bois

Le cure-oreilles écologique Lamazuna en bambou remplace à vie le coton-tige de votre salle de bain (qui disparaîtra d’ailleurs en partie du marché en 2018) et empêche la formation de bouchon.

 

CATTIER – Gel lavant doux bio cheveux et corps

Un produit sain incontournable pour la toilette des cheveux et du corps des tout-petits : sa composition respecte la sensibilité de sa peau tout en parfumant délicatement.

Écrit par
Plus de Jennifer

Cosmétiques hygge : la beauté venue du froid

Ça y est on y est… on ne va pas se mentir…...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *