Des réveillons en pleine forme

amis qui fêtent Noël

Le marathon des réveillons approche à grands pas, et nombre d’entre-nous s’en réjouissent d’avance ! Néanmoins, entre repas trop copieux et soirées arrosées, auxquels s’ajoutent la fatigue et le stress engendrés par cette période chargée, le corps est soumis à rude épreuve.

Mais pas de panique, avec les quelques conseils qui suivent vous serez armés pour apprécier ces moments de joie en famille ou entre amis, en minimisant les dégâts.

Réveillon ne fait pas bon ménage avec digestion

Au secours, je vais trop manger !!!

C’est le « problème » n°1 des fêtes de fin d’année. Malgré nos bonnes résolutions, difficile de résister à la fameuse recette de la dinde aux marrons de mamie, ou aux huîtres que tonton aura mis tant d’énergie à ouvrir au péril de ses doigts. Mais, au delà des considérations purement esthétiques qui nous incitent à redouter ces festins… et les quelques kilos en plus qui vont avec, trop manger éprouve notre santé. En effet, les menus concoctés sont souvent trop riches, notre organisme accumule le gras des plats en sauce ou encore tous les sucres rapides contenus dans la bûche et autres chocolats. Résultat : nombreux déchets et toxines s’accumulent dans notre corps, et peuvent avoir des conséquences sur la santé.

Il est donc recommandé avant toute chose d’adopter une attitude (un peu) plus raisonnable pendant les fêtes. Essayez de ne pas trop vous empiffrer (oui on sait, c’est plus facile à dire qu’à faire ;-)), en essayant par exemple de goûter à tout mais en petites portions, et en privilégiant la qualité à la quantité. Prendre l’habitude de manger lentement s’avère également bénéfique pour mieux gérer votre sentiment de satiété, le cerveau mettant en moyenne 20 minutes pour vous informer que vous êtes rassasié. Enfin, au terme du repas, optez pour une infusion aux vertus digestives plutôt que pour un café, ou bien pour un thé vert aux propriétés antioxydantes vertueuses pour l’organisme.

Par ailleurs, entre deux dîners copieux, privilégiez des menus sains, équilibrés et légers comme des soupes de légumes, et pensez évidemment à boire BEAUCOUP d’eau. En parallèle, forcez-vous à pratiquer des exercices physiques pendant la période des fêtes. Rien que prendre le temps de faire une longue marche le lendemain des réveillons fera un bien fou à votre corps, aidera à la digestion et tonifiera vos muscles.

Pour finir, si vous savez pertinemment que vous allez craquer et vous goinfrer, anticipez un peu ce marathon en entamant quelques jours avant un programme détox couplé avec un régime alimentaire plus allégé, privilégiant fruits et légumes. Vous pouvez également renforcer votre microbiote intestinal grâce à une cure de probiotiques une bonne semaine avant le début des festivités. En revanche, n’allez surtout pas croire que sauter des repas va aider votre estomac à affronter l’orgie culinaire des réveillons. Cette attitude est même complètement contre-productive puisqu’elle vous incitera à vous ruer, affamé, sur l’apéro à l’instant T.

Oooooops, j’ai trop mangé

Vous vous êtes répété pendant des jours que cette année c’est sûr, vous alliez être raisonnable… et pourtant vous n’avez pas pu résister à tous ces mets fabuleux sur la table et toutes ces coupes de champagne. Conséquence, vous sentez arriver les vilaines brûlures d’estomac. En effet, lorsque le travail de digestion de l’organisme est mis à mal par un repas trop copieux et trop riche, les acides sécrétés par l’estomac remontent, créant de vives douleurs. Si vous craignez que cela se produise, abstenez-vous d’aller vous coucher trop vite (pourquoi ne pas faire une promenade digestive plutôt ?), et évitez de dormir à plat. L’idéal est d’adopter une position avec la tête légèrement surélevée, tout en maintenant le haut du corps dans le prolongement des jambes.

Par ailleurs, l’usage de compléments alimentaires peut être recommandé dans ce cas de figure, comme NeoBianacid qui propose une action protectrice et apaisante sur la muqueuse gastro-œsophagienne, afin de lutter rapidement contre les brûlures, maux d’estomac, sensation d’acidité… bref, tous les symptômes typiques de l’irritation et de l’inflammation de la muqueuse.

repas de réveillons de fin d'année

La baisse de forme et de moral des réveillons

Quand les maux d’hiver s’invitent au dîner

Les fêtes c’est convivial, on est heureux d’y retrouver nos amis et notre famille. Du coup on se prend dans nos bras, on y va à grands coups d’embrassades affectueuses, et on échange joyeusement nos vœux… et nos microbes. Rhumes, grippes ou encore gastroentérites ont dès lors à disposition une belle voie toute tracée pour se balader d’un organisme à l’autre. Bien évidemment dans ce cas de figure les règles de bon sens prévalent, et si l’on se sait malade on évite le contact physique avec les autres afin d’éviter toute contagion. En parallèle, il s’avère toujours plus prudent d’adopter une attitude préventive, en pensant à se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, ou encore avec un gel antibactérien, bien pratique dans certaines circonstances.

Et pour être sûr d’être solide comme un roc pendant cette période, on opte également pour une cure de compléments alimentaires aux vertus « booster de défenses immunitaires« , comme ceux élaborés à partir de baies de sureau réputées pour soutenir les défenses naturelles de l’organisme. Ainsi vous mettrez toutes les chances de votre côté pour passer les réveillons au top de votre forme et éviter les vilaines maladies qui s’invitent pour vous gâcher la fête…

Quand période de Noël est égale à période de stress

Pour finir, il faut avouer que même si Noël et le Jour de l’an sont censés être des moments de joie intense, pour beaucoup ils riment également avec stress. Entre la course aux jouets (sans Schwarzy en plus), la gestion du menu, l’accueil de la famille et l’énergie à revendre des plus petits, certains d’entre nous frôlent l’épuisement. Vous rajoutez à tous ces éléments les attentes nombreuses qu’on a de cette période et l’irrépressible volonté de vouloir tout contrôler… et c’est le stress assuré.

Dans ce genre de situation, il devient primordial de s’accorder du temps rien que pour soi, en faisant par exemple de l’exercice physique (et on vous le rappelle, c’est bon pour la digestion ;-)), en lisant un livre, en écoutant de la musique… bref, ce qui vous fait plaisir. Toutefois, ce moment de détente bienvenu est rendu possible avec une bonne organisation en amont, afin d’éviter d’avoir à tout gérer au dernier moment et d’affronter les foules anxiogènes des grands magasins en cette fin d’année. En parallèle, on ne le rappellera jamais assez mais votre santé dépend d’un sommeil réparateur et suffisant (7-8 heures de sommeil ininterrompu chaque nuit), votre meilleur allié pour éviter l’épuisement physique, ainsi que l’épuisement moral qui en résulte. Et si vous rencontrez des difficultés pour dormir là aussi pas de panique. Vous pouvez toujours bénéficier d’un coup de pouce grâce à des traitements adaptés comme Novanuit triple action qui présente l’avantage d’agir à la fois sur la relaxation, grâce à l’extrait de passiflore, et sur l’endormissement à l’aide de la mélatonine.

Toute l’équipe de 1001pharmacies espère que ces précieux conseils vous aideront à passer des réveillons inoubliables, et vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année, placées sous le signe de la santé, du bien-être… et du plaisir !

on trinque aux réveillons de fin d'année

 

 

 

 

 

 

Étiquettes de l’histoire
, ,
Écrit par
Plus de Jennifer

Cosmétiques hygge : la beauté venue du froid

Ça y est on y est… on ne va pas se mentir…...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *