Entorse de la cheville : Diclofenac Gel Anti-inflammatoire 1%

randonneeAie! Ce weekend, alors que je marchais tranquillement au cours d’une randonnée par beau temps sur les hauteurs de Montpellier, je me suis tordu la cheville en me prenant le pied dans une racine. Certes ça faisait mal, mais je pouvais néanmoins continuer de bouger ma cheville, soit  l’articulation, je pouvais toujours poser mon pied par terre et marcher délicatement en boîtant. Lors de cet incident, les ligaments de ma cheville se sont simplement étirés en provoquant d’abord une douleur puis un gonflement progressif. Point important : je  n’observais aucune ecchymose (« bleu »). Je souffrais donc à priori d’une entorse bénigne, appelée « foulure », un diagnostic qui aurait pu être confirmé par mon médecin après qu’il se soit assuré qu’il n’y ait ni déchirure de ligaments (entorse grave), ni fracture.

Empêcher la cheville de gonfler après une entorse

De retour chez moi, je limitais le gonflement de ma cheville en appliquant la règle « GREC » (Glace, Repos, Elévation du membre, Compression de la lésion avec un pansement compressif). En complément de ces mesures, application d’un gel anti-inflammatoire comme le diclofenac gel 1% type Voltaren ou Flector pour les noms de marque. Je le faisais pénétrer avec un massage doux, et qui me permit de soulager la douleur et de limiter la réaction inflammatoire.

L’utilisation de ce traitement doit être réservée à la phase aigüe, c’est-à-dire aux 3 ou 4 premiers jours suivant le traumatisme.

 

Ce qu’il faut savoir sur le diclofenac gel dosé à 1%:

voltaren

  • Le diclofenac gel dosé à 1% est indiqué dans le traitement local de courte durée en cas de traumatisme bénin, entorse (foulure), contusion.
  • Le diclofenac gel 1% se présente en tube de 60g, et en flacon pressurisé de 50ml.
  • La posologie repose sur 1 application 3 fois par jour. La durée de traitement doit être limitée à 4 jours. Ce médicament est réservé à l’adulte et à l’enfant de plus de 15 ans.
  • Il s’administre par voie locale (usage externe) en faisant pénétrer le gel par un massage doux et prolongé sur la région douloureuse ou inflammatoire. Il est conseillé de bien se laver les mains après chaque utilisation.
  • Le diclofenac gel 1% est contre-indiqué à partir du début du 6ieme mois de la grossesse, en cas d’allergies au diclofenac ou substances d’activité proche (autre AINS, aspirine) et en cas d’allergie à l’un des excipients.
  • Ne pas appliquer le diclofenac gel 1% sur les muqueuses ou sur les yeux ; il doit être appliqué uniquement sur la région douloureuse et sur une peau saine sans lésion.
  • L’apparition d’une éruption cutanée, d’un eczéma ou d’une rougeur de la peau après application impose l’arrêt immédiat du traitement.
  • Ce médicament ne doit pas être utilisé sous pansement occlusif.

Enfin, il est rigoureusement conseillé de toujours consulter son médecin.

Écrit par
Plus de Cédric

L’été est là, les moustiques aussi.

 Les piqures de moustiques nous à Montpellier on connait Cette nuit, je...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *