Samedi Beauty : Faut-il éviter les cosmétiques contenants de l’alcool ?

Alcool, ou alcohol, isopropyl alcohol, alcohol denat, ethanol…

Ces ingrédients sont souvent présents dans nos cosmétiques, crèmes, lotions, parfums, mais sont-ils vraiment inoffensifs ?

Voyons ensemble si oui ou non, nous devons les chasser de notre salle de bain !

Quels sont les dangers de l’alcool dans les cosmétiques ?

L’alcool assèche et irrite la peau, il la fragilise et l’épiderme est moins protégé. Des substances indésirables pénètrent donc plus facilement, ce qui peut provoquer entre autre un vieillissement prématuré de la peau.

Concrètement, l’alcool n’est donc pas dangereux, il n’est pas cancérigène (en tout cas, rien a encore été prouvé) mais fragilise votre peau voire provoque des allergies. Attention à ne pas confondre tous les types d’alcools, certains sont des alcools gras et ont l’effet tout à fait inverse. (comme le cetearyl alcohol ou le ou le lauryl alcohol).

visage cosmétiquesQu’est-ce que l’alcool apporte aux cosmétiques ?

Déjà, c’est un ingrédient bon marché, il n’est pas cher donc apprécié par les marques.

Il permet aussi de contrôler la couleur des cosmétiques, mais également de procurer une sensation de fraîcheur, de remplacer des conservateurs non autorisés (souvent dans les produits bio) puisque l’alcool a des propriétés anti-bactériennes, de purifier de manière éphémère la peau et de stabiliser certains actifs entre autres.

On le retrouve énormément dans les déodorants par exemple, mais également dans les lotions pour le visage notamment pour l’effet de fraicheur qu’il peut procurer mais également pour ses qualité astringentes.

L’alcool est donc un ingrédient presque indispensable dans certains cosmétiques.

Quelle est donc la bonne marche à suivre ?

Si vous n’avez jamais ressenti de gênes, que votre peau n’est pas sensible ou fragilisée, franchement, ne vous prenez pas la tête… il y a déjà tellement d’ingrédients à supprimer pour leur toxicité, pas besoin de considérer l’alcool ainsi….

Par contre, si vous avez une peau sensible, sujette aux rougeurs, irritations etc… l’alcool oui, mais pas trop ! Encore une fois, je vais vous proposer de lire la liste des ingrédients présents dans le produit que vous souhaitez utiliser.
Si l’un des ingrédients « alcohol, isopropyl alcohol, alcohol denat, ethanol » est présent, vérifiez qu’il ne soit pas en début de liste. Car comme vous le savez, plus un ingrédient est présent dans un produit, plus il est en début de liste.

Cependant, ce n’est pas parce qu’il y a beaucoup d’alcool que le produit est mauvais… il se peut qu’il soit accompagné d’actifs hydratants qui diminueront les aspects négatifs que peut engendrer la présence d’alcool. Mais, ce dernier point est bien évidemment à prendre avec des pincettes, si votre peau est TRES sensibles, évitez l’alcool.

On peut considérer qu’en dessous de 2%, l’alcool ne provoquera pas de réaction puisqu’il s’évaporera à l’application.

Si votre peau est grasse, c’est un peu comme les SLS dans les shampooings dont je vous avez parlé il y a quelques temps… Vous allez utiliser un cosmétique alcoolisé, de manière temporaire votre peau sera saine puis reproduira du sébum rapidement, donc vous allez réutiliser ce produit pour ré-assainir la peau, et ainsi de suite, nous entrons dans un cercle vicieux.

Concernant les parfums, car bon, ce serait bête d’arrêter de se parfumer, essayez de ne pas parfumer la même zone tous les jours, ou appliquez avant une crème hydratante pour protéger la peau (bien sur, sans alcool la crème ! ). Vous pouvez sinon parfumez les vêtements ou les cheveux (avec modération pour ces derniers..).  Pour les nouveaux nés, utilisez des parfums sans alcool comme eau de soin Musti. Saviez que les bébés ayant la peau très fine peuvent souffrir d’un coma éthylique simplement en ayant du parfum avec alcool sur la peau ? C’est le cosmétologue qui le dit ! Je trouve ça vraiment dingue.

 

Étiquettes de l’histoire
, , ,
Plus de Anne-sophie

Cellulite : Peau d’orange ou peau de pêche, à vous de choisir !

Avec les beaux jours qui arrivent, on commence à faire prendre l’air à...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *