Oh god ma fille se maquille!

maquillage

Votre fille commence à se maquiller :

Eh oui, c’est officiel, votre petit bébé d’amour est devenu une jeune fille qui se pomponne, essaie de trouver son style… Et se maquille. Au départ, vous trouviez ça amusant, comme lorsqu’elle vous piquait vos talons aiguilles pour défiler dans le salon et « faire comme maman« . Sauf que, bien entendu, dès lors qu’elle a commencé à avoir des formes et à se maquiller, non pas pour jouer mais pour plaire aux garçons… Eh bien, tout d’un coup, ça vous semble nettement moins drôle.

C’est confirmé. Le verdict est tombé, soyez forte. Votre fille se maquille.

Quand vous en parlez à vos copines ou à la famille, vous avez le droit à deux sortes de réactions:

  1. Aaaah, fi, gueuse, mais comment oses-tu laisser faire pareille vilainie! Veux-tu l’adresse du couvent le plus proche afin qu’elle n’en sorte qu’à sa majorité (à 77 ans)?
  2. Bof, laisse la, au moins elle s’éclate.

C’est bien joli et ça prête à rire, sauf que c’est votre fille dont on parle et franchement, ça ne vous aide pas du tout. Pire, quand vous essayez de lui en toucher deux mots, elle vous adresse le-fameux-regard-d’ado-blasée-de-la-mort-qui-tue et soupire d’un air de dire que vous êtes trop vieille et trop bête pour comprendre, ce qui vous agace prodigieusement et vous renvoie à vos craintes d’être une mauvaise mère, une vraie marâtre qui bat ses mômes tous les matins au petit déjeuner et à coup de fouets s’il vous plaît, aïe, aïe, ça fait mal.

femme

Alors, comment réagir?

Eh bien tout dépend, pour commencer, de l’âge de votre fille adorée: en effet, si elle a seize ans, elle n’est plus exactement un bébé et elle est même en âge de penser aux garçons et surtout, d’avoir envie de se faire jolie, donc on va dire qu’à part laisser filer tout en veillant à ce qu’elle ne ressemble pas à un Picasso (faut pas déconner quand même), vous ne pouvez pas faire grand chose. Éventuellement et par pure charité chrétienne, je suis prête à vous offrir une boîte de kleenex si l’émotion est trop forte.

En revanche, si votre choupinette chérie entre seulement dans l’adolescence, qu’elle a tout juste assez de poitrine pour qu’on lui demande si elle s’est fait piquer par un moustique et qu’en plus, elle a encore ses joues d’enfant, c’est déjà plus problématique. D’un côté, vous pouvez difficilement la dissuader de vouloir faire comme ses aînés et d’avoir envie de se faire belle sachant que ses copines portent déjà mini-jupes et talons aiguilles et qu’à la télé, ses idoles mettent du rouge à lèvres à dix ans. Mais de l’autre côté, c’est encore un bébé qui oscille entre l’enfance et l’adolescence, il est donc hors de question qu’elle se farde comme une grande de peur de faire vulgaire et surtout, beaucoup plus vieille que son âge. Pour l’instant, le maquillage doit rester une vague notion pour elle. Au pire, achetez lui du gloss transparent, elle aura l’impression d’être une grande et en même temps, elle gardera son air poupin le temps qu’il faut tout en apprenant à faire la différence entre make-up et pot de peinture.

Si, si, jeune collégienne délurée qui me lit en te disant que décidément elle est trop nulle la vieille avec ses conseils à la mord moi le noeud, je t’assure qu’il y a une nuance entre les deux.

Écrit par
Plus de mariegrousset

Enceinte : comment gérer la jalousie des proches ?

Un enfant qui arrive, un bonne nouvelle… pas pour tous ?! Un...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *