Huiles essentielles : les précautions et contre-indications [semaine spéciale]

Cette article signe le dernier de ma semaine de notre lignée « articles de Phytothérapie » en partenariat avec le laboratoire PhytoAromatica.

Bien que les huiles essentielles puissent paraitre inoffensives et sans danger car il ne s’agit que de principes actifs issues des plantes, il n’en reste pas moins qu’au-delà de leurs propriétés thérapeutiques, certaines précautions d’usage s’imposent.

Quelles sont les contre-indications des huiles essentielles ?

  • Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées chez les femmes enceintes car  certaines peuvent avoir des propriétés neurotoxiques pour le bébé, c’est-à-dire être dangereuses pour le développement cérébral de l’enfant. C’est également contre-indiqué chez les enfants de moins de 7 ans et déconseillé aux moins de 12 ans.
  • Certaines huiles essentielles sont photo-sensibilisantes donc pour celles-ci, l’exposition au soleil est interdite. Si vous utilisez des huiles essentielles à base d’agrumes, ne pensez même plus aux plages de sable fin, le soleil devient alors déconseillé.
  • Certaines huiles essentielles sont aussi à déconseiller en cas d’hypertension, d’épilepsie, d’allergies, de traitements médicamenteux. Dans ces cas-là, il est fortement conseillé de consulter son médecin traitant avant de commencer l’utilisation d’huiles essentielles.

Huiles essentielles : petite revue des précautions d’usagehuiles-essentielles

  • Il est nécessaire de respecter à la lettre la dilution qui est recommandée pour chaque huile essentielle, en effet il ne faut jamais appliquer sur la peau une huile essentielle pure qui n’aurait au préalable été diluée. D’ailleurs les huiles essentielles sont pour la majorité vendues pures et 100% naturelles, c’est en tous cas l’idéal !
  • Comme tout produit, les HE possèdent une date de péremption qui doit être respectée. Jetez vos HE si celle-ci est dépassée !
  • Si un contact avec les yeux devait se produire, par projection accidentelle par exemple, il ne faut surtout pas rincer avec de l’eau, mais avec une huile de tournesol ou d’olive. Les HE ne sont pas soluble dans l’eau donc cela ne servirait à rien, idem sur la peau.
  • En cas d’ingestion, contacter immédiatement le centre antipoison, ainsi qu’un médecin ou un pharmacien.
Écrit par
Plus de Cédric

L’été est là, les moustiques aussi.

 Les piqures de moustiques nous à Montpellier on connait Cette nuit, je...
Lire plus

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *