J’ai testé le FitBit Ultra… idéal pour se remettre à l’exercice !

fitbit ultra
Ce post a été écrit par Florence, qui avait gagné le FitBit que l’on avait mis en jeu en début d’été sur 1001pharma. Elle l’a testé pendant 2 mois pour nous en faire une critique détaillée…

C’est l’heure des bonnes résolutions sportives ! Test du FitBit Ultra

C’est la rentrée, il fait encore beau, on est bien reposée des vacances et les bonnes résolutions pointent le bout de leur nez. S’inscrire à la salle de sport ça coûte cher, et puis faut se motiver à y aller… Les salles de sport, ce n’est pas pour moi en tous cas. Courir, c’est plus agréable au grand air que sur un tapis à côté d’un mec poilu qui sent un peu fort :-).

Après il y a les coachs personnels, mais faut oser franchir le pas je trouve. Un bon point de départ, rien que pour évaluer et prendre conscience de son activité (voire inactivité…) c’est un Fitbit Ultra. C’est une sorte de de micro coach de vie (voire minceur) électronique. Il calcule le nombre de pas, évalue notre niveau d’activité, affiche le nombre d’étages gravis et estime les calories brûlées. Autant dire qu’on ne peut pas faire semblant…

fitbit ultra

Le Fitbit Ultra fait l’effet d’un électro-choc : je ne bouge pas, mais alors pas du tout assez ! Mais heureusement…

J’ai utilisé Fitbit Ultra tout l’été, et je dois dire que ça m’a fait réaliser à quel point j’étais sédentaire. L’OMS (Organisation mondiale de la Santé) recommande de faire 10 000 pas par jour, et il m’arrivait de n’être qu’à 3000 alors que j’allais au travail. Le boulot derrière un bureau, c’est vraiment mauvais pour la santé ! Du coup, j’ai commencé à aller au travail à pied, mais la 1/2h quotidienne que ça me prend ne suffit toujours pas à atteindre ces 10 000 pas. En gros, ça correspond à 8km, ce qui me paraissait énorme à atteindre au début.

Du coup, je me suis mise au sport, et là j’ai enfin réussi à atteindre les objectifs ! Quel bonheur à la fin d’un jogging matinal de se rendre compte qu’on a déjà effectué le minimum santé pour sa journée. Je trouve que le Fitbit Ultra permet de se motiver, de se forcer à aller faire ses courses à pied ou autre, juste pour essayer de faire un peu plus de pas, parce que c’est bon pour la santé.

Si on veut faire attention à son poids, en « plus » de sa santé (même si ça va de pair, c’est vrai), le site de Fitbit propose de nous accompagner à réaliser nos objectifs. On nous propose d’atteindre un certain poids, avec une certaine rigueur ou non (on choisit son déficit calorique quotidien). Compter les calories, ça ne m’a jamais plu, parce que je ne savais jamais combien j’en avais dépensé dans la journée. Je pouvais savoir les calories brulées au cours d’une activité sportive en tant que telle, mais pas de mon activité basique de la journée. Du coup, puisque Fitbit compte chacun de nos pas, je trouve ça intéressant de rentrer ses repas pour savoir si on est en excès calorique ou pas. D’ailleurs, ça permet de prendre conscience des calories de chacun des aliments. Des fois, on est allée au boulot, a mangé une Pasta Box et un dessert le midi et pas fait de sport. Avant, je me serais dit que je pourrais manger « normalement » le soir, or si je ne veux pas prendre de poids, j’ai intérêt à manger super léger, bien que le repas du midi ne m’ait pas repue.

fitbit ultra

Le Fitbit au quotidien, une solution pour retrouver une bonne hygiène de vie

Le Fitbit Ultra est discret, rares sont les personnes qui remarquent que je le porte. Il a l’air bien précis : si je le tiens à la main, je vois les pas défiler au fur et à mesure que je les effectue. Ce que je trouve pratique, c’est qu’il peut calculer les calories dépensées pour les sports collectifs ou sport en salle (badminton, volley…), ce qui n’est pas possible avec les applications sur smartphone, puisqu’elles ont besoin du signal GPS. Et puis, faire du sport avec un smartphone au bras ou dans la poche, c’est pas très pratique.

Après les deux mois d’été à le tester, et à voir quelles sont les dépenses que je dois effectuer pour les repas que j’ai eu, j’ai décidé de me mettre sévèrement au sport à la rentrée. Fitbit a joué son rôle en me faisant prendre conscience de mon inactivité, et de mes excès alimentaires. Je pense que si on est motivée pour avoir une bonne hygiène de vie, mais qu’on ne sait pas trop quoi faire pour, Fitbit Ultra peut aider à évaluer les actions à engager.

 

Plus de Sabine 1001pharma

1001pharma ouvre ses portes pour les Journées du Patrimoine des Startups

Hello la communauté (ça faisait un bail !),   Les Journées du...
Lire plus

2 commentaires

  • Super ! ça à l’air sympa, ça donne envie d’essayer. Je me demande combien je fais de pas par jour. Ma soeur à une montre lorsqu’elle fait du sport qui lui dit combien de temps elle doit courir, quel jour, combien de calorie et sa santé physique. C’est vrai que c’est très motivant.

  • Quand je lis ton article, j’aurai vraiment trop aimé le tester moi aussi, mais bon c’est comme ça. Je me suis rabattu sur une appli smartphone (Noom) qui est pas trop mal en version gratuite, elle compte les pas aussi, mais avec les limitations que tu cites bien sûr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *