Je suis ronde et alors?

femme ronde

Des mannequins filiformes

Aujourd’hui, vous en conviendrez sûrement, les magazines sont bardés de photos de mannequins filiformes voire anorexiques, les boutiques de fringues s’arrêtent au 42 et on n’ose plus croquer dans une plaquette de chocolat sans avoir peur de passer pour « la goulue boulimique de service qui ne sait pas se contrôler« . De même, on fuit les dîners avec les collègues, et même avec nos proches, on touche à peine à une pauvre feuille de salade histoire de garder un minimum de dignité.

Et tout ça pour quoi

Pour quelques rondeurs qui se baladent en toute allégresse sans que vous n’arriviez à les cacher. Alors certains jours, vous vous sentez bien dans votre tête, bien dans vos baskets, vous avez le sentiment que tout vous sourit. Mais dès que vous croisez le chemin d’une fille plus mince et plus élancée que vous, votre bonne humeur retombe comme un soufflé et en un rien de temps, vous voilà déprimée, honteuse même de ne pas entrer dans les critères de beauté d’une société quelque peu guindée.

Il fut un temps où une femme qui avait des formes était considérée comme une déesse

On faisait même tout ce qu’il fallait pour paraître un peu plus charnue (d’où l’apparition des faux culs, ces énormes robes très corsetées en haut et très amples en bas) et d’ailleurs, quand on y repense, Betty Grable, Marilyn Monroe et tant d’autres bombes encore considérées comme de vrais sex-symbols aujourd’hui, étaient tout sauf fines: elles avaient des fesses, des hanches, des seins… Et pourtant, bon sang de bois, elles étaient tout simplement superbes.

Et vous savez quoi?

Vous l’êtes aussi.

femme ronde

Si, si, je vous jure. Enlevez moi ces vêtements amples qui ne vous avantagent pas du tout, maquillez vous un peu (le rouge à lèvre n’a pas de tour de taille limite que je sache, non?), souriez et surtout, aimez vous! Car oui, c’est vrai, si on ne s’aime pas soi-même, les autres ne peuvent pas nous aimer car nous leur renvoyons une image négative de nous-même.

Petit exercice qui a déjà fait ses preuves:

le matin, regardez vous dans le miroir, souriez-vous, faites des grimaces, tirez la langue comme une gamine, pincez la bouche, faites-vous des oeillades coquines et apprenez à apprécier ce que vous voyez. Un peu de self-satisfaction et d’auto-dérision n’ont jamais fait de mal à personne alors pourquoi se priver de ce qui est susceptible de nous faire du bien? Et puis croyez moi, si vous ne vous lancez pas des fleurs de temps à autre, personne ne le fera pour vous alors…

Comme le dit la chanson, vous êtes belle, belle, belle comme le jour (la première qui dit ronde, ronde, ronde comme la lune va au coin), alors franchement, montrez le au monde entier.

Les rondeurs reviennent à la mode, profitez-en!

Écrit par
Plus de mariegrousset

Enceinte : comment gérer la jalousie des proches ?

Un enfant qui arrive, un bonne nouvelle… pas pour tous ?! Un...
Lire plus

2 commentaires

  • Je suis un homme et, avouons-le, l’apparence d’une femme va surtout être influencée par le regarde de l’autre sexe, l’attirance qu’elle suscite (et accessoirement, la jalousie de ses pairs), et bien, je hais les filiformes et les squelettiques. Et oui (!) je rêves de formes, de hanches, de poitrines (et SURTOUT PAS de silicone !).
    Maintenant, on ne voit plus que ce canon hideux, venu d’amérique, nous présentant une femme à la poitrine surdimensionnée (et surtout siliconée), mais aux hanches de gamine de onze ans. Le tout rendant quelque peu disproportionné et savamment vulgaire.
    Marylin Monroe était un vrai canon de beauté. Salma Hayek en est un…Et la très belle jeune fille de la photo aussi !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *