La Slow Cosmétique : décryptages et analyses

w-cosmetique-julien kaibeck

Tout d’abord en trois mots voici une petite présentation pour celles qui n’ont pas vu mon site internet Formule Nature. Je suis depuis plusieurs années enseignante de cosmétiques naturelles et maintenant expert sur 1001Pharma. Ma passion c’est d’apprendre à chacun d’être indépendant dans le choix de ses cosmétiques, certaines préfèrent les fabriquer, d’autres les acheter. Personne n’a raison ou tort, chacun son choix, mais pour choisir il faut savoir. C’est à ce moment que j’interviens :

Quels sont vraiment les ingrédients utilisés dans nos produits de cosmétiques ?

C’est pourquoi j’ai décidé pour ce premier article de vous parler de la Slow Cosmétique. J’ai trouvé que le livre de Julien Kaibeck : « Adoptez la slow cosmétique »  est vraiment très intéressant. Tout d’abord il explique d’une manière relativement simple les ingrédients des cosmétiques « conventionnels », il faut dire qu’avec tous ces noms dignes du scrabble, c’est très compliqué de faire simple.

Crédit Photo : Gaiia Shop

« Consommer moins et mieux… », dès la préface de jean-Pierre Coffe le ton est donné :

« Le livre de Julien Kaibeck dresse un constat alarmant sur les cosmétiques conventionnels. Si les femmes et les hommes qui liront ce livre ne se posent pas des questions fondamentales sur le devenir de la peau de leur visage et de leur corps, c’est que le genre humain sera gagné par l’inconséquence, la bêtise, et définitivement soumis au diktat publicitaire… »

Nous trouvons également une explication sur le fonctionnement de la peau et pour terminer des recettes à faire chez soi. Mais alors c’est quoi la Slow cosmétique ? A la lecture de cet ouvrage, j’ai constaté que depuis 5 ans je faisais de la slow cosmétique sans le savoir, et j’en suis ravie. Donc chères lectrices vous aussi vous pouvez très facilement avoir la « slow attitude » ce qui revient à être attentive et critique vis à vis de ce que l’on nous vend.

Pour ma part j’aime avoir des crèmes dans un pot que je peux utiliser dans ma salle de bain, j’ai horreur de devoir aller dans mon réfrigérateur  pour trouver ma crème entre les salades et les concombres, alors j’utilise des conservateurs naturels et plus de problèmes mes pots sont bien alignés dans ma salle de bain.

D’autres parts, Julien Kaibeck souligne que fabriquer ses maquillages c’est délicat, alors oui, mais on a des résultats absolument bluffants. Je vous montrerai prochainement comment faire un rouge à lèvres « comme un vrai ».

Si vous avez des questions au sujet de la fabrication des cosmétiques naturels, vous pouvez me les poser sur ce site en commentaire de l’article.

Écrit par
Plus de Gabrielle

La Slow Cosmétique : décryptages et analyses

Tout d’abord en trois mots voici une petite présentation pour celles qui...
Lire plus

2 commentaires

  • Je suis réalise moi-même tous mes cosmétiques maison (crème pour le visage, shamppoing et savon). J’utilise donc souvent des huiles essentielles et je commence à lire des ouvrages sur l’aromathérapie. Je suis donc fan de slow cosmétique (qui existe en fait depuis bien longtemps, mais vient de se refaire une jeunesse grâce à ce jolie petit nom « bien marketé » 🙂 )

    PS: Parmi les 3 leaders du marché des ingrédients et des cosmétiques maison, ma préférence va au site de mycosmetik (www.mycosmetik.fr) beaucoup plus simple et plus pratique que les autres (et prix dans la moyenne)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *