L’Automédication chez les français : sondage

90% des français pratiqueraient l’auto-médication, un chiffre élevé qui nous indique les nouvelles manières de se soigner.

Qu’est-ce que l’automédication ?

On parle d’automédication lorsqu’une personne utilise un médicament, pour elle-même ou l’un de ses proches, sans prescription médicale.

Ces médicaments peuvent être disponibles en pharmacie, devant le comptoir, on parle alors d’automédication responsable, il s’agit de médicaments autorisés, disponibles sans ordonnance du médecin, aussi appelés OTC. Ils soignent souvent les petits maux, mais attention, cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas sans danger !

Certaines personnes se soignent également par les plantes, à chaque mal sa recette de grand mère !

L’automédication est de plus en plus répandue en France, elle évite aux personnes de perdre du temps en salle d’attente, mais aussi d’économiser les frais engagés pour la consultation ou pour dans le cas de la médecine naturelle ou la réutilisation de médicaments déjà en notre possession, l’économie de l’achat de médicaments.

Cependant, il ne faut pas perdre de vue que l’automédication a ses limites, il est clair qu’il vaut mieux consulter un médecin lorsqu’on s’aperçoit qu’une bonne grippe arrive ! Tout comme il est clair qu’on ne va pas aller voir un médecin dés qu’une céphalée pointe le bout de son nez, tout est donc une question de mesure des symptômes !

L’auto-médication et vous : le sondage

Chez 1001pharmacies, on aime bien vérifier les informations par nous même ! C’est pour cela que nous aimerions que vous répondiez à ce petit sondage, qui ne comporte qu’une seule question !

https://docs.google.com/a/1001pharmacies.com/forms/d/1ipCS-V_8uHljWs_AYsGDDd83kCcFyKKKwdoEXtpGO9Y/viewform

Merci beaucoup aux personnes qui prendront ces 2 secondes pour y répondre ! On se retrouver d’ici quelques temps pour les résultats du sondage !

 

Alors,vous êtes plutôt automédication ou pas ? 🙂

Plus de Anne-sophie

Cellulite : Peau d’orange ou peau de pêche, à vous de choisir !

Avec les beaux jours qui arrivent, on commence à faire prendre l’air à...
Lire plus

7 commentaires

  • Tout à fait d’accord avec cette attitude civique qui préserve les dépenses publiques en matière de remboursement de frais médicaux, et désengorge les salles d’attente.

  • j’ai répondu à ton sondage, je fais de l’automédication uniquement avec les médicaments accessibles sans ordonnance et si vraiment çà persiste je vais chez le médecin. Aller chez le médecin est devenu un luxe et si je peux m’en passer je le fais.

  • Moi aussi je suis plutôt automédication tout en demandant à chaque le conseil de mon pharmacien, et ceci en lui précisant si j’ai des allergies ou une maladie qui m’empêchent de prendre l’un des médicaments. Il faut que ce soit un comportement responsable et contrôlé.

  • Bonjour !

    Alors pour ma part, je pratique la petite automédication, c’est-à-dire les médicaments pour les maux-de-têtes passagers, les douleurs au ventre, un petit rhume, etc.
    Ensuite, je suis adepte des compléments alimentaires qui aident à fournir au corps ce que nous avons du mal à trouver dans la nourriture ou que nous ne consommons pas assez, mais toujours dans des situations bien spécifiques.
    Et enfin, j’aime bien alterner de temps-en-temps avec des cures de soins naturels, comme par exemple des infusions de plantes, (j’en parlerai prochainement dans un article d’ailleurs).

    Mais dans tous les cas, je demande conseil aux pharmaciennes et pharmaciens, et surtout, dès que je vais chez mon médecin, je lui demande son avis.

    Et bien entendu j’ai participé au sondage, je trouve intéressant de connaître les habitudes de chacun. 🙂

    • Je confirme le fait d’utiliser l’automédication de façon responsable. Moi je me fie à ça pour des raisons économiques : ne pas se rendre au médecin à chaque fois qu’on a une maladie fréquente comme la grippe ou un petit rhume et donc payer une consultation. Il faut alors faire très attention et demander conseil de votre pharmacie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *