L’influence du régime végétarien sur la santé

Les personnes qui suivent un régime végétarien ont 34% de probabilité en moins d’être victime d’un infarctus et autres maladies cardiaques, par rapport à celles qui mangent habituellement du poisson et de la viande.

Végétarien ou Végétalien, la différence:

Comme son nom l’indique, un végétarien consomme uniquement des végétaux ainsi que quelques sous produits d’animaux (œufs, lait, miel etc…), à la différence d’un végétalien dont le régime est plus stricte: il consommera uniquement des végétaux et exclut de son alimentation tous produit d’origine animale. Au delà de son alimentation, le végétalien exclut également de porter de la fourrure ou tous type de vêtement lié à l’exploitation animale.

Quels sont les bienfaits du végétarisme ?

La démonstration vient d’une étude d’Oxford, publiée sur l’American Journal of Clinical Nutrition. Les chercheurs ont analysé l’état de santé de 45 000 personnes, dont un tiers végétariennes, durant plus de 11 ans. Ils ont ainsi découvert que ceux qui ne se nourrissaient que de fruits et légumes profitaient d’une série d’avantages mis en évidence par des examens sanguins : des niveaux bas de « mauvais » cholestérol, mais aussi une pression plus basse. Ces bénéfices sont justifiés par une présence mineure de graisses dans l’alimentation. Aussi, d’après l’ouvrage de John Robbins intitulé « The food révolution », les végétariens ainsi que les végétaliens, auraient une espérance de vie de 6 à 10 ans supérieure à celle des omnivores.

Le végétarisme est adapté à tous, même aux enfants. Il n’y a pas d’âge pour adopter ce régime alimentaire qui selon de nombreuses études apporte toutes les ressources nécessaires. Aussi il a été prouvé scientifiquement que ce type d’alimentation réduit les risques d’obésité.

Comment expliquer ces différences ?

L’étude a de plus montré que les végétariens n’étaient pas plus minces que les autres et aucune différence de poids n’était constatée malgré un régime alimentaire totalement différent.

Les chercheurs expliquent cependant que la réduction d’un tiers des problèmes cardiaques, n’est pas seulement liée à une alimentation privée de graisses, mais pourrait être en réalité aussi liée à d’autres facteurs. En effet, parmi les végétariens, on retrouve moins de fumeurs, de consommateurs d’alcool, et la tendance veut que celui qui mange « vert » est aussi prédisposé à faire plus d’exercice physique.

Quels sont les limites de ce régime alimentaire ?

Le régime végétarien a donc beaucoup de côtés positifs, comme l’explique Francesca Crowe, une des auteurs de la recherche, parmi lesquels une faible présence  de graisses saturées, les plus nocives pour les artères, remplacées par des graisses polyinsaturées bénéfiques, comme celles de l’huile d’olive.

Cependant, la chercheuse rappelle que ce genre de régime alimentaire oblige à compléter aussi les doses insuffisantes de minéraux comme le fer dû à l’exclusion de la viande.

Le rôle du sel dans l’alimentation

Actuellement la consommation de sel en France est au delà du raisonnable, cette surconsommation entraîne des problèmes d’obésité ou d’hypertension. L’alimentation des végétariens contient moins de sel que la moyenne, ce qui diminue considérablement les maladies cardiovasculaires. Mais Francesca Crowe souligne que ce genre de précautions peut aussi être suivi par ceux qui mangent de la viande et du poisson, obtenant ainsi les mêmes bénéfices pour la santé.

Une alimentation équilibrée et variée mêlée à une activité physique régulière sont le meilleur « passeport santé » possible !

Étiquettes de l’histoire
, , , , ,
Écrit par
Plus de Cédric

L’été est là, les moustiques aussi.

 Les piqures de moustiques nous à Montpellier on connait Cette nuit, je...
Lire plus

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *