Vos kilos en trop : un vrai danger pour votre dos !

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes sont concernées par le mal de dos. Et les causes de ce fléau sont parfois inattendues. En effet, le stress ou le surpoids – deux des maux les plus courants de notre siècle – ont une influence importante sur les douleurs dorsales. Les femmes enceintes sont généralement touchées par le mal de dos.

En parallèle, on estime qu’une personne en surpoids sur deux subirait un mal de dos quotidien. Et parité oblige, hommes comme femmes sont touchés. Dans certains cas d’obésité grave, on parle même de handicap…

Et si vos kilos pesaient sur votre dos ?

Si vous souffrez de douleurs occasionnelles, il se peut qu’elles proviennent de votre embonpoint. En effet, un excès de poids provoque, à l’usure, une dégradation des disques intervertébraux – censés amortir les chocs entre vertèbres et empêcher les lumbagos. Bien sûr cette sécurité ne se dégrade pas automatiquement dès lors que l’aiguille de la balance dépasse un nombre bien précis mais il est maintenant prouvé que plus l’IMC (Indice de Masse Corporelle) est élevé, plus les problèmes de dos s’accentuent.

Ce que vous devez faire au plus vite pour ne plus souffrir du dos

Maintenant que vous êtes prévenus, voici quelques conseils (autres que perdre du poids) pour éviter de souffrir davantage voire de devenir le prochain bossu de Notre-Dame :

  • Tenez-vous droit. Je sais, on vous l’a assez rabâché entre vos parents, grands-parents et profs de lycée, mais c’est pourtant la clé pour un dos en pleine santé. Mais au fait, se tenir droit, c’est quoi ? D’abord, ramenez les épaules en arrière, dans l’axe des hanches et bombez légèrement le torse. Quelle allure ! Evidemment, ce conseil s’applique également en position assise.
  • Musclez votre dos. C’est là le meilleur moyen de le préserver, et pour ça il n’y a que le sport qui soit efficace. Attention, pas n’importe quel sport ! Les sports violents sont à exclure tandis qu’on privilégiera la natation et le vélo.

NB : malgré les apparences et les a priori, le yoga est un des sports de référence auprès des kinésithérapeutes pour le renforcement musculaire.

  • Ménagez votre dos au quotidien. Evitez les lits trop durs ou trop mous, optez pour des chaussures de qualité, de préférence avec un talon de 2 à 3 centimètres mais pas plus. Une semelle pourra également faire l’affaire pour réduire les chocs lorsque vous marchez. Car non, les chaussures ne font pas mal qu’aux pieds ! Marcher sur un sol dur et plat fatigue vos muscles et cette fatigue se répercute jusque dans votre dos…
  • Ne forcez pas inutilement. Lorsque vous vous ramassez un objet, fléchissez les jambes et gardez le dos droit ou alors penchez-vous en levant une jambe vers l’arrière pour éviter de tirer sur votre colonne vertébrale.

Obésité : dos en danger !

Au-delà d’un IMC de 30, on parle d’obésité. Le mot n’est pas tabou, loin de là. A partir de ce stade, les problèmes de dos deviennent de plus en plus importants et peuvent même devenir très graves pour les cas d’obésité dite « morbide » (IMC supérieur à 40).

En plus des risques pour les vertèbres, l’obésité peut également provoquer des dégâts au niveau des articulations. A commencer par les genoux et les chevilles qui pâtissent de devoir supporter le poids du corps entier. Ainsi, les mouvements les plus simples deviennent pénibles et la vie quotidienne se transforme en combat quotidien.

Pour ces cas d’obésité invalidante, il est nécessaire de s’adresser à un spécialiste car la priorité est la perte de poids. Dans un premier temps, le médecin traitant sera de bons conseils pour vous orienter vers un spécialiste adapté :

Une option, plus radicale, qui a connu un essor ces dernières années et propose aujourd’hui différentes opérations dont l’efficacité n’est plus à prouver. L’anneau gastrique ou la sleeve – qui consiste à retirer une grande partie de l’estomac – et enfin le by-pass (réduction du volume de l’estomac et modification du circuit alimentaire) sont des opérations lourdes mais pratiquées couramment.

Quelle que soit la manière choisie, perdre du poids est essentiel pour résoudre les problèmes de dos. Et cette démarche nécessite un encadrement thérapeutique mais également un soutien moral de la part des proches du patient. Tous les professionnels s’accordent à dire que le rôle de l’entourage est très précieux. Car le patient a besoin d’un accompagnement quotidien pour veiller à ce qu’il respecte sa nouvelle hygiène de vie.

Vous ne vous y tromperez plus, l’obésité et le surpoids n’ont pas bon dos. Leurs conséquences ne sont pas seulement esthétiques, elles sont aussi physiques et mentales.

Étiquettes de l’histoire
, , ,
Plus de Adrien Serrière

Avoir de belles dents blanches, c’est une question de santé !

« Et n’oublies pas de te laver les dents ! » Combien...
Lire plus

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *