Les parabènes : réel danger ou simple effet marketing ?

cosmétournesol

visage femmme crème Le « sans parabèn(es) » est devenu une mention quasi omniprésente apposée sur beaucoup de produits cosmétiques, principalement pour satisfaire des consommateurs avides de voir disparaitre pour de bon ces ingrédients de la liste INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients). Les grandes marques internationales, voyant l’enjeu que cela représente ont également intégré la mention dans leurs publicités, prônant pour des produits « naturels », afin de rassurer le consommateur final. (Attention cependant, à ce que « naturel » signifie… pour beaucoup, cela correspond à un ingrédient végétal qui représente seulement 0,1% du total des ingrédients…)

Paraben, qu’est-ce que c’est ?

Pour ceux et celles qui ont entendu maintes et maintes fois ce terme sans pour autant pouvoir y mettre une définition, sachez que les parabènes (ou paraben) sont des conservateurs ! Ceux-ci sont indispensables dans un produit cosmétique car ils permettent de supprimer le plus possible les micro-organismes qui voudraient y apparaître, et qui sont à l’origine de bactéries ou moisissures (pas appétissant tout ça…). C’est pour cela qu’il faut lutter contre leur apparition et faire des tests microbiologiques avant de lancer un produit sur le marché. Alors oui, les conservateurs sont partout, même dans un produit bio où l’on trouve les plus doux et purs possibles, parmi les 5  autorisés par l’organisme Ecocert.

Les parabènes, pas forcément sans danger

Jusqu’ici vous me direz qu’ils ont l’air plutôt utiles ces conservateurs… Oui, mais à force de vouloir réduire au maximum les risques de contamination d’un produit, on n’a pas lésiné sur l’emploi d’ingrédients chimiques, dont la dangerosité a été peu à peu décriée. En 2004, les résultats d’une étude scientifique ont annoncé un éventuel lien entre les parabènes contenus dans les déodorants et le développement d’un cancer du sein. La polémique était lancée et cette date marque également l’essor des marques de cosmétique naturelle et bio qui en ont profité pour se lancer sur le marché. Moi la première ! Le « sans parabène » est devenu un de mes critères d’achat… Même encore maintenant …

produit cosmètique

Et pourtant … d’autres tests menés par la suite n’ont pas apporté d’informations plus précises concernant le lien parabène/cancer du sein. 4 d’entre eux ont vu leur taux diminuer (methylparaben, ethylparaben, propylparaben, butylparaben) et 5 autres ont été définitivement supprimés par manque de données suffisantes.

Finalement, faut-il absolument éviter ces parabènes ?

Le risque sur la santé est donc une probabilité plutôt qu’une donnée sûre. Mais s’est-on seulement demandé par quoi étaient remplacés ces conservateurs ? Par exemple, dans certains des produits de grande consommation, afin d’afficher la mention sans parabènes, ceux-ci sont remplacés par d’autres conservateurs de type Methylisothiazoline, phénoxyéthanol, etc. dont les risques jusque là méconnus, commencent à faire parler…

Alors faut-il privilégier des cosmétiques sans parabènes ? Oui et non. Si les produits sont naturels, bios ou pharmaceutiques, ou d’une marque de qualité,  on peut être « rassuré » par l’origine des conservateurs. En revanche faites attention aux produits trop bons marchés,  la qualité des ingrédients utilisés n’est pas souvent privilégiée au profit d’une réduction de coûts de fabrication. Alors, oui au « sans parabènes », à condition qu’ils ne soient pas remplacés par des plus dangereux…

parabènes

Le « sans parabènes » est-il un élément décisif dans votre acte d’achat ? Ou vous n’y prêtez pas attention ?

Plus de La Vida Ohlala

Addict au spinning

Avec la venue des beaux jours, on souhaite tous retrouver une silhouette...
Lire plus

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *