Samedi Beauty : Les silicones dans les cosmétiques

Les silicones, on les retrouve partout : shampooings, cosmétiques, maquillage, mais on ne sait pas vraiment qui ils sont. Aujourd’hui, j’ai décidé d’en savoir plus et de partager avec vous mes recherches sur ce sujet ! Attention, je ne suis pas sûr qu’après lecture de cet article vous souhaitiez encore finir vos shampooings de grandes marques… !

D’abord, les silicones, c’est quoi ?

Ce sont les ingrédients vedettes de nombreux cosmétiques, aussi bien pour la peau que pour les cheveux, on les retrouve un peu partout dans les crèmes, shampooings, soins, sérums, produits coiffants, maquillages, etc. Ils apportent plus de douceur aux produits, facilitent l’application, améliorent donc la sensorialité.

Ils ont des bons côtés, pour les cheveux par exemple, les silicones ne vont pas pénétrer le cheveu mais s’enrouler autour, et ainsi le « protéger ». Les cheveux seront préservés de l’humidité et seront moins rebelles et plus faciles à coiffer. Ils forment également une barrière protectrice contre les effets néfastes des brushings, fers à friser/lisser et ultra violet.

Alors c’est sûr que dit comme ça, on se dit que les silicones sont nos amis… mais ils ont malheureusement de nombreux inconvénients.

Même s’ils ne pénètrent pas dans le cheveu, on peut remarquer de nombreux effets négatifs après une utilisation à moyen terme. Si le silicone protège le cheveux, il l’étouffe égalementN’avez-vous jamais remarqué après l’utilisation d’un shampooing bourré de silicones que vos cheveux deviennent cassants et ternes ? Ou même qu’ils regraissent vite ? Qu’ils manquent de volume ? Les silicones sont tenaces, ils restent sur le cheveu et empêchent les soins de pénétrer  à l’intérieur. La chevelure change également à cause des silicones, ils deviennent plus secs ou plus gras…

L’accumulation de silicones dans les cheveux peut donc les graisser plus rapidement, ce qui augmente l’utilisation du produit… et donc son achat ! On peut donc se demander si, de ce point de vu, et en plus de son côté produit glossy, sa présence  n’est pas plus marketing que « cosmétique »… moi je pense que si !

Faut-il donc choisir des cosmétiques sans silicones ?

On pourrait se poser la question ! Je pense qu’il ne faut pas faire le mouton, tout le monde doit choisir ce qui lui correspond le mieux. Pour ma part, j’ai voulu tenter l’expérience SANS silicones dans mes produits capillaires, et le résultat est tout de même hallucinant !

  • Mon expérience capillaire sans silicones 

A la base, mes cheveux régressaient très vite, tellement qu’en les lavant le matin je pouvais déjà penser à les relaver le soir… Heureusement j’essayais d’espacer un peu plus les shampooings mais c’était difficile. Mon cuir chevelu était également très irrité. A savoir que j’utilisais des shampooings tel que l’Oréal NutriGloss…
Le premier jour de mon arrêt de silicones, (on dirait que je parle d’alcool, ou de clopes ! ) mes cheveux étaient ternes, difficiles à coiffer, les longueurs très sèches, bref je me suis demandée si c’était une bonne idée… Je me suis même dis que les shampooings que j’avais utilisé (du Lush), n’étaient pas bons et bousillaient mes cheveux.

Puis je me suis renseignée de nouveau. Les silicones avaient fait office de « cache misère ». Mes cheveux étaient très certainement comme ça avant, mais l’épaisse couche de silicone accumulée depuis des années cachait tout cela et rendait ma chevelure acceptable. Les shampooings enlevant cette couche, mes cheveux se montraient donc sous leur vraie nature, et ça fait peur ! C’est un peu comme lorsqu’on se réveille un lendemain de fête… !

Peu à peu, mes cheveux revivent. Etant donné que rien n’empêche les soins d’accéder aux cheveux, les shampooings suivant ont commencé à réparer mes cheveux.
Aujourd’hui, je peux attendre jusqu’à 3 ou 4 jours avant de me laver les cheveux, et mes pointes sont beaucoup moins sèches. Mon cuir chevelu est sain et je ne suis plus irrité !
La plus grande difficulté finalement était de trouver des soins SANS silicones, car si les grandes marques proposent aujourd’hui des shampooings sans, les après-shampooings et soins c’est une tout autre histoire… Encore une fois, Lush m’a sauvé la mise ! Mais il existe pleins d’autres marques, comme Ultra Doux, Klorane, BodyShop, L’occitane, Weleda etc.. il faut tout de même regarder l’étiquette pour vérifier.

Maquillage et cosmétique sans silicones ?

Au niveau des crèmes, encore une fois, ça dépend de la peau de chacun ! Moi je me suis rendu compte que CERTAINS laits pour le corps AVEC silicones me donnaient de l’eczema, rien que ça !  En fait, après quelques recherches, certains silicones sont plus irritants que d’autres (je vous en parle après), d’où le fait que tous les cosmétiques avec silicones ne se valent pas, on ne peut pas mettre tous les silicones dans le même panier !

Et pour finir, au niveau du make-up, je ne comprenais pas pourquoi j’attrapais pleins de petits boutons, pas de l’acné mais comme une allergie… Et bien j’ai trouvé ! Les BB Creams sont bourrées de silicones, et bizarrement, en utilisant une BB ou CC Cream Bio (Terre d’Oc ou Alorée pour moi), mes boutons disparaissent…Encore une fois, les silicones ne m’avaient pas fait de cadeau !

Comment reconnaitre les cosmétiques sans silicones ?

Ils s’appellent diméthylpolysiloxane, diméthicone, diméthiconol, phényldiméthylpolysioxane, phényldiméthicone, cyclométhicone, aminopolysiloxane ou amodiméthicone…. Pas facile tout ça !

En fait, ils se terminent par ane, one, thiconol, siloxane, silane…

En général, pour les cheveux je vous conseille d’éviter les gammes qui revendiquent un éclat immédiat « glam », ou un démêlage très facile… Au niveau des crèmes et cosmétiques, il faut regarder les étiquettes, mais sachez que les gammes BIO sont garanties SANS silicones…

Les silicones sont-ils dangereux ?

A priori non ! Rien ne prouve qu’ils le sont mais certaines recherchent montreraient que le mélange de certains silicones pourrait être cancérigène… encore une fois, rien n’a vraiment été prouvé.

Les silicones sont des matériaux inertes, ils n’interfèrent pas avec les autres molécules et n’ont donc AUCUNE action sur la peau ou les cheveux, mis à part l’action sensorielle… Ils ne soignent rien, ils rendent juste le cosmétique plus agréable et le rendu plus « glossy » !

Ils sont bannis des Labels cosmétiques BIO. Sachez également que les silicones ne sont pas biodégradables, certains d’entres eux necessitent 400 ans pour disparaitre (même les chewing gum sont plus rapides ! ), l’utilisation de silicones est donc nocive pour notre planète.

En résumé

Je pense que chacun doit pouvoir choisir si oui ou non il souhaite utiliser des silicones. Comme je vous l’ai dit précédemment  ils ne sont pas dangereux… mais ce ne sont pas des soins ! Ils améliorent juste le rendu.

Personnellement, j’ai définitivement bannis les silicones de mes shampooings. Au niveau des soins, j’utiliserai certainement de temps en temps des soins avec silicones, uniquement sur les longueurs car il faut avouer que le rendu est bien différent, ça facilite vraiment le démêlage  Mais seulement de temps en temps (contre tous les 2 jours avant… ! ). Pour ce qui est des crèmes et maquillages, tout dépendra de mon utilisation, mais je souhaite quand même me tourner plus vers le bio. Si vos crèmes contiennent du silicone, pas de panique, encore une fois ce n’est pas dangereux ! Mais veillez bien à vous démaquiller et à bien laver votre peau tous les soirs. 

J’espère que ce petit (grand) article vous éclaira sur les silicones 🙂

Quelques produits que nous pouvons vous proposer sans silicones :
Shampooing au marron d’inde WELEDA
Masque nutritif amande et huile de noyau d’abricot BIO BEAUTE
Phytokarité masque brillance nutrition extrême PHYTO
Huile prodigieuse de NUXE
Lait corps haute nutrition BIO BEAUTE

Plus de Anne-sophie

Cellulite : Peau d’orange ou peau de pêche, à vous de choisir !

Avec les beaux jours qui arrivent, on commence à faire prendre l’air à...
Lire plus

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *