L’été est là, les moustiques aussi.

Piqure

 Les piqures de moustiques nous à Montpellier on connait

Cette nuit, je n’ai pas beaucoup dormi… pourquoi? Parce que j’ai passé des heures et des heures à gratter mes piqûres de moustiques. Il faut dire ce qu’il en est, c’est un véritable fléau !!!
Du coup, aujourd’hui, j’ai décidé de vous faire part de quelques astuces que j’ai trouvé pour calmer ces horribles démangeaisons.

 moustiques

On va d’abord parler de recettes de grand-mère, car si vous êtes comme moi, vous ne prévoyez pas de vous faire piquer et donc n’avez pas grand chose sous la main.

Le Tison de cigarette.
Pour cette méthode, il faut être réactif. En effet, après s’être fait piqué, mais avant que ça gratte, il suffit d’approcher un tison de cigarette à environ 1cm de la piqûre. Le venin va donc être expulsé et ainsi éviter les futures démangeaisons.

Le Vinaigre.
Pas très glamour (surtout l’odeur) mais efficace, le vinaigre permet de calmer les démangeaisons. Au début, ça pique un peu, mais c’est aussi simple qu’efficace. J’ai essayé avec du vinaigre blanc, mais il paraît que tous les vinaigres font l’affaire.

La Pierre d’alun.
Les propriétés apaisantes de la pierre d’alun ne sont plus à démontrer et les piqûres de moustiques n’échappent pas à la règle. L’envie de se gratter s’envole grâce à cette pierre.

Le Jus de citron.
Je n’ai pas encore testé, mais ça ne saurait tarder. Il paraîtrait que le jus de citron appliqué sur une piqûre de moustique apaise la peau.

Le Savon d’Alep.
Ce savon, recommandé par les dermatologues, est bon pour la peau. Il est conseillé contre l’acné et l’eczéma, il est donc fort logique de le retrouver dans cette liste d’apaisants.

«LA Vinaigrette».
Ceci est une pure recette de grand-mère. Pour la faire, rien de plus facile, 1/3 de vinaigre (blanc), 1/3 de jus de citron, 1/3 d’huile d’olive et y faire macérer des fleurs de lavande. En combinant tant d’éléments que les moustiques n’aiment pas, on est quasi certain de soulager efficacement la peau et de faire fuir ces tortionnaires.

 

 

apaisyl

Sinon, si vous prévoyez de vous faire piquer (ou qu’une voyante vous a prévenu), courrez à la pharmacie, certains produits pourrons vous éviter de vous gratter et d’augmenter l’étendue des dégâts. Ces produits sont l’Apaisyl, l’Eurax, l’Onctose ou Urticagel (weleda).

 

 

 

 

Il faut aussi faire attention, si la piqûre provoque un bouton anormalement gros et répandu, oubliez les recettes de grand-mère et foncez demander conseil à votre pharmacien.

Enfin comme on le dit souvent: «mieux vaut prévenir que guérir». Vous avez donc tout un tas d’aérosols ou de prises contre les moustiques disponibles en grandes surfaces, mais si vous n’en avez pas, ne vous inquiétez pas il y a des solutions simples et naturelles.

Anti moustique

 

Les Extraits de lavande sont un très bon répulsif, tout comme les bougies à la citronnelle qui dégagent une bonne odeur que les moustiques détestent. Sinon on peut opter pour la technique maligne en se mettant sur la peau, de l’huile d’olive qui glissera et empêchera le moustique de se poser. Enfin, il y a l’orange anti-moustique. Il s’agit d’une Orange piquée de clous de girofle, celle-ci se veut d’une efficacité redoutable.

Et voilà pour mes astuces, si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à les partager. En attendant faites attention aux moustiques.

 

Écrit par
Plus de Cédric

L’été est là, les moustiques aussi.

 Les piqures de moustiques nous à Montpellier on connait Cette nuit, je...
Lire plus

4 commentaires

  • Contre les piqûres d’araignées, le vinaigre marche aussi. Sinon le glaçon fait son effet (car le froid agit sur le venin), et l’astuce de la chaleur (tison de cigarette) aide aussi. Cependant, rien ne vaut l’avis d’un médecin, surtout pour les araignées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *