Myopie : vue d’ensemble sur l’opération

La vue par les lunettes
La myopie réduit la vue

« Une opération de l’œil ? Jamais ! Avec la chance que j’ai, sûrement pas… ».

N’ayez pas peur d’avoir le mauvais œil, vous pourriez le regretter. Évidemment une opération n’est pas à prendre à la légère, mais savez-vous que chaque année environ 650 000 français se font opérer de la cataracte par exemple. Selon les chiffres de la population française en 2012 donnés par l’INSEE, le calcul est vite fait, 1% des français se font opérer chaque année de la cataracte.

Alors pourquoi ne pas tenter ?

Comment se déroule l’opération de la myopie ?

Une opération reste une opération. Alors âmes sensibles s’abstenir.

Tout d’abord, on fixe l’œil avec des pinces posées sous la paupière, évitant ainsi que cette dernière ne se referme. L’œil ne pouvant dès à présent plus s’humidifier lui-même, le chirurgien l’humidifie avec des gouttes ophtalmologiques (type collyre) .

Pour en finir avec votre myopie, il faut traiter la réfraction oculaire. Le chirurgien procède à une découpe de la lentille naturelle de l’œil, et de son capot. Puis, armé jusqu’aux dents, il peut alors soulever et rabat cette lentille grâce à son scalpel, pour ensuite faire place au laser. Son rôle est en fait de remodeler la cornée de votre œil pour lui faire retrouver sa forme initiale, et donc votre vue d’enfant ! La suite et simple, on referme, on met du produit cicatrisant, et le tour est joué ! Grâce à l’anesthésie, l’intervention n’est pas douloureuse.

Alors vous avez eu peur ? L’opération est-elle si efficace que ça ?

Opération « œil de lynx »

L’après opération est beaucoup plus difficile que l’acte chirurgical lui-même. Je parle au nom du patient, pas du chirurgien. Être allongé sur un table à se faire trifouiller l’œil, ce n’est pas une partie de plaisir. Toutefois, la suite n’est pas une formalité :

  • Devoir mettre des goutes dans ses yeux toutes les heures dégressivement sur quelques jours,
  • Devoir porter des lunettes de ski pour éviter que le soleil n’atteigne vos yeux, pour la cicatrisation,
  • Tenir le défis de ne plus fumer, ne pas boire, et faire attention à son alimentation. Et oui mesdames, messieurs, fini les repas riches et non-diététiques… Néanmoins, cela peut en aider certains voulant faire une pierre de coup pour mieux pouvoir se regarder dans le miroir.

Une fois le traitement fini, le résultat est visible, c’est le cas de le dire ! Il y a peu de risques de complications possibles, le risque infectieux est exceptionnel, à la même échelle que les lentilles. Le patient retrouve une vue quasi parfaite.

Vous allez me dire « oui mais je peux l’éviter, les lunettes et lentilles existent ». Savez-vous alors pourquoi l’opération de la myopie fait de plus en plus d’adeptes ?

L’œil du cyclone

Les raisons sont diverses et variées. Pour mieux comprendre mettons nous à la place d’un patient témoignant de son opération.

« J’ai toujours porté des lunettes, des lentilles de contact. Je ne supporte pas les montures, cela me gêne, et je ne vois pas à 100%, c’est très restreint. Avec les lentilles, le problème c’est le change. Il faut soit avoir sa petite boite avec le liquide pour le soir, ou un paire de rechange. J’ai donc décidé de me faire opérer de la myopie pour retrouver une liberté visuelle perdue. Pouvoir dormir à la belle-étoile, voir tout ce qui m’entoure, et pouvoir piquer une tête quand je le souhaite. » Felix, 24ans opéré, en 2012

L’homme a ses raisons que l’iris ignore. Et vous, quelles sont les vôtres ?

Nombreuses sont ces choses qui nous poussent à se faire opérer. Néanmoins une opération, ça se paye. Alors quelles sont les conditions pour retrouver une vue impeccable ?

Faut-il être riche comme Crésus pour ne plus être myope comme une taupe ?

Il faut savoir qu’une opération de la myopie coûte en moyenne 1150 euros pour un seul œil. Ce tarif correspond à une opération sur une myopie intermédiaire c’est à dire entre -3.00 et -6.00 dioptries. Pour les myopies faibles, le tarif tourne aux alentours de 750euros par œil. La myopie faible se situe entre -1.00 et -3.00 dioptries. La différence avec une myopie forte et l’opération au laser dit LASIK. Une myopie forte sera traitée via un implant oculaire de type lentille de contact, qui sera implanté dans l’œil.

Bien évidemment étant considérée comme opération de confort, elle n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale. Les lunettes étant selon elle une alternative fiable à la myopie. A défaut de remboursement, certaines mutuelles peuvent prendre en charge la totalité de l’opération. D’autre ne remboursent que 500 euros par œil. Il existe de plus des mutuelles ne remboursant uniquement qu’un œil par an. C’est pourquoi certains patients se font opérer un œil en décembre, et l’autre en janvier !

Après avoir lu ce papier jusqu’ici, voici ce qu’il ne faut pas oublier.

Les indispensables 

  • Préparation de l’opération importante : pas de maladies, bonne hygiène de vie
  • Recouvrer une liberté visuelle
  • Opération non remboursée par le régime de la Sécurité Sociale
  • Une semaine de rétablissement

« Durant l’opération j’ai vu du sang, des couleurs, et un futur plus simple. Après l’opération, j’ai vu, tout simplement » Mercedes, 27ans, opérée en 2011

Étiquettes de l’histoire
, , ,
Plus de Vincent Thobel

Myopie : vue d’ensemble sur l’opération

« Une opération de l’œil ? Jamais ! Avec la chance que j’ai, sûrement pas… »....
Lire plus

3 commentaires

  • Article super interessant, souffrant de myopie depuis quelques années, ma vue baisse de plus en plus et je suis obligée de porter des lunettes pour conduire, aller au ciné etc. L’opération je l’envisage mais je crois que comme beaucoup de monde, j’appréhende la douleur et le fait qu’on trifouille à mon oeil !!!

  • Etant bigleux depuis toujours ou presque, l’opération de la myopie ça fait rêver ! C’est sûr la peur du scalpel peut rebuter mais quand on voit les résultats, on se dit que le jeu en vaut la chandelle ! Surtout que ce type d’opération est maintenant sans risques.. alors allons-y les yeux fermés !

    • Les yeux fermés, pas mal ! Et pour répondre à ton commentaire Anne Sophie, j’ai des gens autour de moi qui ont eu recours à ce type d’intervention. Leur retour, c’est que cela dure étonnamment peu de temps et que l’on ne sent rien si ce n’est une légère pression au niveau de l’œil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *