1001Pharmacies, défenseur des officines, contre E. Leclerc

La pharmacie d’officine monopole des pharmaciens

Il y a quelques mois, nous avons lancé la plateforme 1001pharmacies, en prévision de la nouvelle loi autorisant la vente de médicaments en ligne. Nous allons donc prochainement vous permettre d’acheter vos médicaments, sans ordonnances, en ligne depuis le catalogue des pharmacies françaises, et ainsi vous donner l’opportunité de les recevoir directement chez vous ou dans votre officine habituelle.

Ainsi, nous permettons aux pharmaciens d’entrer dans l’ère du numérique, en leur proposant une vitrine de leurs produits directement sur Internet, mais surtout, nous permettons aux français de continuer à commander leurs produits de santé depuis les pharmacies françaises tout en restant tranquillement chez eux.

E. Leclerc et les médicaments

Nous connaissons tous Michel-Edouard Leclerc qui depuis des années milite activement pour vendre des médicaments dans ses supermarchés. Après avoir échoué en 2011, il revient aujourd’hui avec l’objectif de vendre ses médicaments sur Internet pour les retirer depuis ses plateformes drive. Je ne suis pas sûr qu’il soit judicieux de vendre des médicaments dans un supermarché, il suffit de voir comment les grandes surfaces gèrent les lasagnes pur bœuf pour se demander qu’est-ce qu’ils pourraient nous vendre vraiment comme médicaments ?!

Pharmaciens ou conseillers de supermarché ?

Les pharmaciens ne sont pas des conseillers de supermarché, nous avons 6 années d’études derrière nous qui nous permettent de délivrer les conseils et les attentions que le consommateur mérite. Nous connaissons les molécules, les indications thérapeutiques, nous ne sommes pas là par hasard. Une pharmacie ne vous vend pas de côtes de bœuf, un supermarché ne doit pas vous vendre de médicaments.

E. Leclerc se dit défenseur des consommateurs, mais l’est-il vraiment quand on connait tous les risques que représentent les médicaments et la banalisation qu’il veut en faire ?

Ne mélangeons pas tout. Les médicaments doivent rester en officine et ne doivent pas être acheté comme du ketchup ou des boites de conserve. Le consommateur doit connaitre les risques, mais aussi, doit pouvoir poser ses questions directement à un professionnel de santé diplômé.

Vous pouvez découvrir l’article de J-F A. dans l’hebdomadaire Challenges en date du 14/20 février 2013.

 

Écrit par
Plus de Cédric

L’été est là, les moustiques aussi.

 Les piqures de moustiques nous à Montpellier on connait Cette nuit, je...
Lire plus

17 commentaires

    • Oui je suis d’accord avec toi, les pharmaciens doivent s’organiser pour contrer E. Leclerc et être en mesure de s’armer dans la vente de médicaments, que ce soit directement en officine ou sur Internet.

  • Tout a fait d’accord avec vous Cedric, d’autant que les vrais gagnants de l’opération ne seront pas les consommateurs (terme indélicat pour parler de santé) comme le souligne M.E Leclerc, mais plutôt et encore une fois les gros laboratoires « pharma » qui doubleraient (voir plus) leurs canaux de distribution et leur chiffre d’affaire en plaçant à la fois leurs produits en officine et dans les supermarchés.

  • Le problème est surtout de savoir pourquoi ce sujet revient maintenant sur la table… Ne serait-ce pas lié à la vente en ligne de médicaments qui décrédibilise le conseil du pharmacien et banalise le médicament ? Je me pose la question…
    Qu’on se le dise, le pharmacien tend à disparaître, l’officine aussi… Et c’est bien triste pour nous.

  • c’est quoi un bon pharmacien leclerc , c’est un pharmacien qui est noté pour sa rentabilité au metre linéaire ou c’est un pharmacien qui pourra refuser une vente sans ce faire taper sur les doigts par son directeur de super marché!!
    que leclerc ne nous fassent pas croire qu il aura toujours un pharmacien sur place ce n est déja pas le cas dans ces parapharmacies, ça ne le sera pas non plus, plus tard.
    et le dossier pharmaceutique dans tout ça , à la poubelle?

    • Parce que tu connais pas des préparateurs d’officine qui se vont taper sur les doigts pour refuser une vente???? Parce que tu n’as jamais entendu d’officine où le pharmacien ne passait jamais???? Ce que tu décrit chez Leclerc, ça me semble être déjà le cas dans les officines!!!

  • et les gardes il veut pas les faire mel , allez il va bientot nous mettre des medecins qui vont faire les consultations dans les rayons entre 2 boites de conserve.
    et les tr il veut pas nous les faire mel?
    c’est presque ça non?

  • Avant de faire des annonces comme celles-ci il faut en avoir la certitude. Pourquoi l’ARS validerai ce site plutôt qu’Amazon ou eBay. Commencez déjà par enlever le lien frauduleux que vous avez sur votre site « Implication de Médecins et Pharmaciens » (en bas à gauche) qui relis votre site internet directement au site du Conseil de l’Ordre des Pharmaciens qui lui n’est pas du tout au courant et auquel vous ne payer pas votre cotisation puisque vous n’êtes pas pharmacien (celui-ci est déjà avertit de ce lien soit dit en passant). Je trouve que c’est une honte que les journalistes vous ai laissé parler en plus avec Roselyne Bachelot : 2 Faux pharmaciens qui n’ont jamais travaillé en officine et qui parlent au nom des Pharmaciens de France alors que vous n’en avez aucune légitimité. Oui là on marche sur la tête. Mais que font les Syndicats ??

    • Quand un entrepreneur ose des choses nouvelles, il y a toujours des mécontents. C’est bizarre mais relativement constant.

      Remarquez, je n’ai rien contre les discussions animées, elles sont souvent très stimulantes pour avancer. Mais de grâce, un peu de mesure dans les critiques. En plus, les pharmacies en ligne actuelles semblent toutes très prudentes. Et respectent strictement la loi (mouvante) actuelle.

    • Entièrement d’accord avec vous Bernard (je n’ai pas pu éditer mon message en dessous qui répond à mathieu).

      Et non Mathieu 1001pharmacies ne respecte pas la loi car une officine physique doit être rattaché à UN site internet et vice versa (et non à des pages internets d’un site purement commercial comme 1001pharmacies). De plus 1001pharmacies entretien la confusion en usurpant le terme « pharmacie », en mettant des lien hypertexte vers les sites de l’ordre, de l’Ars et du ministère de la santé, etc..

      1001pharmacies est en droit de proposer des « solutions techniques » de webmasters aux pharmacies existantes, comme peut le faire une agence web pour la création d’un site ou un hebergeur de données mais pas de se faire passer pour une pharmacie et de faire de la récupération de patientèle/clientèle.

      PS : Je précise bien que mon post en dessous est une erreur et que je n’arrive pas à le supprimer.

  • la vente de médicaments doit être réservé à l officine, pour une chose déjà c’est pas parce que Leclerc souhaite embauché des pharmaciens que ses supermarchés sont des officines permettant la délivrance de médicaments, c’est comme si il disai, « j ai embauché un ancien d officier de police diplôme de l’ENSOP, alors j ai droit de mettre des amendes à mes clients… »

  • une question la firme leclerc veut vandre des médicaments mais une chose comment pourra t-il vendre ou conseiller ces produits sans risques d’intéraction ou contre-indications avec leurs traitements il n’a pas le droit d’avoir un fichier sur ses »patients » et pas de lecteur de cartes vitales.
    ok on va me dire en pharmacie on ne peut pas avoir toutes les infos puis on est libre d’aller ou on veut donc les infos nécessaires mais en pharmacie on a du personnel normalement qualifié(pharmaciens et préparateurs) alors que l’on a des pharmaciens mais ils ne peuvent pas faire faire du matin au soir 6 jours sur 7 sans pause et ils ne peuvent embaucher que des pharmaciens donc du personnel non habilité des médicaments.
    deuxième chose mr leclerc veut vendre ses médicaments a prix leclerc cela veut dire quoi:plus cher, moins cher ou même prix que les pharmacies?
    prenons sur la parapharmacie certains prix ne sont pas moins chers que les pharmacies je dirais que par rapport a certaines pharmacies ils sont plus chers de 1 a 3 euros pièce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *