Phytothérapie et aromathérapie : les plantes au service de la santé [semaine spéciale]

Extraction des principes actifs végétaux

Une semaine spéciale autour de la phytothérapie et de l’aromathérapie sur 1001pharma

J’inaugure avec ce post une semaine spéciale « phytothérapie et aromathérapie », avec partenariat un avec les laboratoires Phytoaromatica *. Nous vous proposons d’en apprendre un peu plus, au rythme d’un article par jour, sur l’usage des plantes pour la santé ! Également, 20 rédactrices 1001pharma parmi les plus actives ont été sélectionnées pour tester 3 produits de la marque Phytoaromatica, elle viendront donner leur avis à partir de vendredi.

 

Phytothérapie, aromathérapie : qu’est-ce que c’est, quelle différence ?

Le tilleul a des propriétés médicalesLa phytothérapie « désigne la médecine basée sur les extraits de plantes et les principes actifs naturels« . Il s’agit d’une méthode de soins à l’origine ancestrale, les plantes étant la base d’un large pan de la médecine traditionnelle. Nos fameux remèdes de grand-mère à base de plantes (par exemple ail, tilleul, millepertuis… la liste est longue !) sont une illustration actuelle !

L’aromathérapie s’en différencie un peu : elle n’utilise que les huiles et essences des plantes (là où la phytothérapie utilise une partie ou l’intégralité d’un végétal). C’est à dire qu’il faut commencer par extraire ou distiller les « molécules odoriférantes » : ce qui »sent » dans la plante. A noter que malgré le nom « huile essentielle », le résultat n’est pas nécessairement huileux.

 

Les bienfaits de l’usage des plantes

Extraction des principes actifs végétauxEt attention, ça n’est pas parce qu’on parle là de techniques millénaires, que plus personne n’utilise la phytothérapie ou l’aromathérapie ! En plus d’avoir toujours été utilisées dans toutes les régions du monde – et ça continue – la thérapie par les plantes est revenue en force chez nous.

On peut traiter beaucoup de maux du quotidien grâce aux à la phytothérapie : rhume, insomnies, cicatrisation… Les plantes sont généralement très faiblement dosées en principes actifs, ce qui les rend à priori moins nocives que les substances obtenues chimiquement. A noter qu’une partie des médicaments utilisent des principes actifs de plantes, mais dans des dosages plus importants… et plus précis.

Pour autant, ils ne faut pas de lancer dans une cure à base de plantes tous azimuts : quelques précautions s’imposent, notamment pour éviter les interactions médicamenteuses. Alors pensez à en parler à votre pharmacien !

 

* Les laboratoires Phytoaromatica développent depuis 1950 des produits exclusivement à base de plantes et huiles essentielles. Ils s’appuient aussi sur la production biologique, pour proposer des gammes issues de leurs laboratoires R&D, notamment la gamme Kymyl : soins du visage à base de 17 huiles essentielles.

Plus de Sabine 1001pharma

1001pharma ouvre ses portes pour les Journées du Patrimoine des Startups

Hello la communauté (ça faisait un bail !),   Les Journées du...
Lire plus

7 commentaires

    • Les rédactrices choisies sont celles qui étaient les plus actives, et dont tu fais partie. Il s’agit du mail que je vous ai envoyé il y a une semaine pour avoir vos adresses 😉 Vous devriez recevoir les produits sous peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *