Pilâtes : selon les experts, ce sport ne sert à rien

Le pilâtes ou la discipline à la mode

La discipline la plus appréciée des VIP est maintenant discutée suite à un article apparu dans le Times selon lequel les Pilâtes ne serviraient à rien et pourraient à l’inverse faire du mal dans certains cas.

Les pilâtes correspondent à la discipline préférée des VIP hollywoodiens : Sharon Stone, Kate Winslet et Gwyneth Paltrow, ainsi que beaucoup d’autres, pratiquent les pilâtes depuis des années et en présentent tous les avantages en termes de bien-être psycho-physique. En pratiquant cette activité physique, en effet, on gagne en harmonie dans les mouvements, en tonicité musculaire, on arbore une posture idéale, un ventre plat et cette pratique soulagerait même du stress.

Voilà pourquoi cet article apparu dans le Times a surpris tout le monde. En effet la déclaration selon laquelle les Pilâtes n’ont aucun effet  a choqué plus d’un adepte! L’explication soutenue par les experts médicaux interviewés par le célèbre journal le Times, est que cette pratique a été ces dernières années surévaluée, et mérite d’être revue à la baisse.

En effet, selon les experts, les Pilâtes ne font pas forcément de mal au corps, mais ne sont pas non plus, plus bénéfiques qu’une marche aux pas soutenue. Ainsi, cette activité ne tonifierait pas plus qu’une demi-heure de course-à-pieds et brûlerait moins de calories que  n’importe quelle activité d’aérobic de la même durée. Cette remise en question s’attaque donc directement aux fondements de cette pratique exposée comme miraculeuse.

PilâtesUne équipe de neuroscientifiques australiens a observé deux groupes de personnes, avec et sans mal de dos. En leur faisant exécuter les mêmes exercices et en contrôlant leurs réactions avec des électrodes, il a été relevé que le cerveau des gens sains envoyait des signaux aux travers des abdominaux, en les stimulant pour se contracter afin de soutenir la colonne. Alors que les personnes ayant mal au dos ne présentaient pas cette réaction et ainsi leur épine dorsale restait faible.

Or, les séances de Pilâtes enseignent à contracter et à relâcher les muscles abdominaux pendant les exercices. C’est une des règles principales de la pratique. Selon les experts interpellés par le Times, la pratique serait alors dangereuse car perturberait les réactions naturelles des muscles abdominaux. Pour certains, il existerait donc un danger à trop travailler cette zone musculaire, en se rapprochant trop de la colonne, et ainsi en la déstabilisant à terme. L’erreur des fanatiques de Pilâtes serait alors de se concentrer sur une partie du corps et de travailler excessivement les muscles posturaux, principalement ceux qui donne support à la colonne vertébrale.

Je serais intéressée de connaître vos opinions ?!  

Écrit par
Plus de julie

Le Gingko ou Ginko Biloba : le produit naturel par excellence !!

Les feuilles de Gingko Biloba excellentes pour la santé : Habitant sur...
Lire plus

5 commentaires

  • Je pense que cette pratique doit être bien encadrée afin de justement éviter de se faire mal. Avec un professeur expérimenté pour corriger nos postures et nous expliquer que, parfois, si ça fait mal c’est qu’il y a sûrement un problème de posture (si on n’utilise pas les abdos, bien souvent c’est le dos qui trinque!) Il faut savoir écouter son corps et pratiquer “dans la vigilance et la bienveillance avec soi-même” (comme dirait ma prof de yoga, cette phrase est très juste!).

  • Je pense très sincèrement que cet article est un peu trop léger pour être pris au sérieux. Moi je donne des cours de pilâtes et contrairement à l’article du journal Times, mes patients se portent mieux et depui longtemps personne ne se plaint de quoi que ce soit. Il serait intéressant de faire un colloque ou un symposium entre les deux tendance de sorte que chacun, arguments à l’appui puisse défendre son assertion. De sorte qu’une bonne fois pour toute on n’utilise pas cette discipline pour mieux vendre
    Merci
    COULIBALY à Abidjan

  • Il faut encore que times ait fait pratiquer du pilates et non une méthode modifié par beaucoup de formations incompétentes. En exécutant des mouvements modifiés avec un bassin en position neutre et un périné transverse engagé à 30%…. Vous ne risquez pas de comprendre la notion de centre ou encore de powerhouse! De plus la base du pilates reste les machines c’est avec l’utilisation des ressorts que le corps se prépare aux cours sur tapis. Merci times et les scientifiques pour cette intervention. quels mouvements ont été effectué cb de tps avec quel professeur…et si je raisonne comme ces scientifiques dans ce cas la avec un mal de dos ne faites rien ne bougez surtout pas et allez courir en relâchant le ventre faites le menage et du jardinage sans etre maintenue avec un bon centre, ça ira mieux….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *