Pourquoi vous devez limiter votre consommation de sel

On nous rabâche sans cesse que notre alimentation n’est ni saine ni équilibrée, en montrant souvent du doigt notre consommation excessive de sucre. Pourtant le fameux slogan dit bien de ne pas manger « trop gras, trop sucré, trop salé ». Quel est donc le problème avec le sel dont l’excès provoque 25 000 décès par an ?

Le sel est partout, et alors ?

Les chiffres sont là : nous mangeons en moyenne 10 grammes de sel par jour ce qui est environ 2 fois plus que ce dont nous avons réellement besoin. Vous vous dites certainement « Pourtant je n’utilise pas la salière tant que ça !» Et c’est vrai.

En fait seulement 10 % de notre consommation de sel provient de la salière, en cuisine ou à table.

Le reste provient des aliments voire des boissons. Certains sont naturellement riches en sel comme le pain, la charcuterie, le fromage ou les poissons.

Le danger vient principalement des plats cuisinés ou prêts à l’emploi à l’instar des crêpes, pizzas, hamburgers ou des sauces en tout genre. Les industriels du secteur agro-alimentaire ne se privent pas de sel – bien au contraire – car il permet de rehausser le goût… à moindre coût.

Les dangers du sel

Inutile de rappeler que le sel est indispensable à la santé. En revanche, comme pour tout, il est essentiel de ne pas en abuser. Sinon le sel devient un danger, favorisant la rétention d’eau, augmentant le syndrome métabolique et le risque d’ostéoporose mais surtout provoquant l’hypertension artérielle.

La couleur de peau a son importance car les personnes de peau foncée ont une prédisposition génétique à la sensibilité au sel.

L’hypertension artérielle est elle-même un des principaux facteurs d’Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) et plus globalement de maladies cardiovasculaires, qui sont la première cause de mortalité en France.

On pourrait alors penser que seules les personnes âgées sont concernées par ce problème mais il n’en est rien car 25 % des AVC concernent des personnes de moins de 65 ans.Nous ne sommes pas tous égaux face aux effets du sel.

NB : La tension des personnes de peau mate, des diabétiques et des obèses est plus sensible aux excès de sel. Pour ceux-là, la vigilance est de mise !

Des solutions simples pour réduire sa consommation de sel

Si on prend le déroulé d’une journée et de ses repas :

  • au petit-déjeuner, évitez le beurre salé et préférez les biscottes à teneur réduite en sel. Vous pouvez aussi remplacer vos corn-flakes par des müeslis
  • à midi, ne resalez pas les plats et évitez les sauces. Le fromage et la charcuterie ne doivent s’inviter qu’occasionnellement dans votre assiette. Vous pouvez remplacer le fromage par des yaourts et autre fromage blanc
  • lors des apéritifs, remplacez les cacahuètes et petits fours par des fruits et légumes crus (melon, fruits secs, tomates cerises…)

Si vous trouvez que vos plats privés de sel sont trop fades, pourquoi ne pas utiliser des épices afin de donner du goût voire d’expérimenter de nouvelles saveurs.

Enfin, si vous êtes hypertendus, limiter votre consommation de sel est essentiel mais aussi particulièrement efficace pour réduire votre tension artérielle. Pour les autres, le tout est d’équilibrer vos repas, de ne pas vous priver mais de ne pas abuser non plus du sel et des aliments très salés. Il est également important de montrer le bon exemple aux enfants et de ne pas les habituer à manger trop salé (ni trop gras et trop sucré).

Étiquettes de l’histoire
, , ,
Plus de Adrien Serrière

Avoir de belles dents blanches, c’est une question de santé !

« Et n’oublies pas de te laver les dents ! » Combien...
Lire plus

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *