Problèmes de transit ? Les bactéries sont vos amies !

Souvent tabous, les problèmes intestinaux sont tus. Or, ils concernent beaucoup de personnes et s’expriment de différentes façons. Présentation.

Les problèmes de transit

Bien souvent, les problèmes de transit sont dus à une flore intestinale abîmée voire devenue quasi inexistante. Car contrairement à ce que l’on peut croire, celle-ci n’est pas capable de se régénérer, et les bactéries qui la composent ont besoin d’un certain équilibre pour subsister.

Mais tout d’abord, voyons en détail ce qu’est la flore intestinale :

<< Notre flore intestinale est composée de plus de 1.000 espèces différentes de micro-organismes (bactéries, levures…). Elle est spécifique à chaque individu et elle évolue au cours de la vie. Ainsi nous n’avons pas la même flore intestinale à 10, 20, 50 ans, elle se modifie avec le temps.
Elle est essentielle à notre organisme. Elle crée un équilibre écologique. Elle permet la synthèse de nombreuses molécules comme des vitamines (vitamine K, folates, vitamine B12…) et améliore l’immunité.
La flore intestinale maintient l’intégrité de la paroi intestinale. Saviez-vous que les cellules de l’intestin se renouvellent toutes les 24 à 36 heures ? C’est pourquoi 50% des selles sont formées de cellules intestinales. En cas d’abrasion trop importante des cellules, la barrière intestinale est moins performante et les substances toxiques sont moins bien éliminées. On parle alors de syndrome de l’intestin perméable : les toxines non éliminées par l’intestin pénètrent dans l’organisme, ce qui stimule l’immunité et pourrait être à l’origine de certaines maladies dites auto-immunes ou d’une inflammation généralisée provoquant un mal-être. >>

(Source : www.e-sante.fr

Je conseille fortement la lecture complète de l’article, très instructif.)

Comme indiqué, la flore intestinale est constituée de milliers de différentes bactéries, et toutes sont essentielles à son bon fonctionnement. C’est pourquoi, lorsqu’il est nécessaire de reconstruire votre flore intestinale, il faut choisir le probiotique le plus riche en bactéries, car au plus il en contiendra, et au plus vous aurez de chances de trouver celle(s) qu’il vous faut.

Pour ma part, j’ai choisi le complément alimentaire Phytalessence, Équilibre de la flore, Défenses naturelles.

Site : http://www.phytalessence.com/

PHYTALESSENCE, Complément alimentaire,
(Crédits image : photo personnelle)
DSCN1866
PHYTALESSENCE, Complément alimentaire,
(Crédits image : photo personnelle)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il vous suffit de prendre une gélule par jour, car chacune contient 8 milliards de bactéries.

Triple action :

Renforce les défenses immunitaires

Apaise les inconforts digestifs

Favorise le transit

DSCN1842
PHYTALESSENCE, Complément alimentaire,
(Crédits image : photo personnelle)

Le pot de 45 gélules, à 26,40 euros sur le site.

 

Cependant, il semblerait que refaire le plein de bonnes bactéries ne soit pas la seule étape pour retrouver une flore intestinale en parfaite santé. Outre l’importance de boire beaucoup d’eau, il faudrait – après une cure d’au moins quatre semaines de probiotiques – prendre également des prébiotiques. Explication :

 

<< Les probiotiques sont des micro-organismes vivants et bénéfiques à l’organisme, qui font partie de la flore intestinale. Il est parfois nécessaire de réensemencer des probiotiques (d’apporter des germes), par exemple lors d’un traitement antibiotique, après des diarrhées ou en cas de chimiothérapie, car ces situations détruisent l’équilibre écologique.
A titre d’exemple, on a remarqué chez des enfants une amélioration de l’eczéma après les avoir supplémentés en probiotiques, ces derniers ayant agi sur leur immunité.

Toutefois, il ne suffit pas d’apporter des probiotiques, encore faut-il leur fournir de l’énergie. C’est le rôle des prébiotiques : ils représentent une source sélective de nourriture pour les bactéries intestinales, et plus précisément pour les bonnes bactéries.
Les prébiotiques sont des sucres, comme la cellulose, le lactose, des galacto-oligosaccharides, et surtout l’inuline. Ils sont fermentables (digestibles) et résistants lors de leur passage dans l’estomac et l’intestin grêle, avant d’arriver dans le côlon, leur destination finale.
En ingérant des prébiotiques, on peut donc contrôler la population bactérienne, c’est-à-dire rééquilibrer la flore intestinale en favorisant la prolifération des bonnes bactéries au détriment des mauvaises bactéries.
En modifiant la flore intestinale à l’aide des prébiotiques, on prévient le syndrome de l’intestin perméable. On peut ainsi, par exemple, améliorer l’absorption de calcium et donc la densité osseuse ou diminuer le taux de triglycérides. Mais aussi abaisser le risque de cancer du côlon, de diabète ou traiter la constipation. Enfin, on diminue l’appétit car une flore intestinale efficace augmente la satiété. >>

(Source : www.e-sante.fr)

Ainsi donc, il faudrait « nourrir » les bactéries afin de garantir leur survie et leur prolifération. Se faisant, votre flore intestinale retrouve son équilibre, et vos problèmes – pas forcément digestifs – s’atténuent voire disparaissent.

Il est d’autant plus important de s’assurer de la bonne santé de votre transit qu’il peut être en cause de nombreux troubles : ballonnements, nausées, constipation, inflammation parfois cutanée, (eczéma), diabète … La première barrière contre les mauvaises bactéries et dégénérescences cellulaires, (cancer de l’intestin, du côlon …), c’est votre flore intestinale.

Alors, qui se lance dans le repeuplement de gentilles bactéries ?

 

 

 

Étiquettes de l’histoire
, ,
Plus de Marion P.

Mauvaise circulation sanguine, varices ? J’ai la solution !

Pas besoin d’être en été pour sentir ses jambes lourdes, ses doigts...
Lire plus

2 commentaires

  • Bonjour, je trouve cet article très intéressant. Cependant il existe d’autres probiotiques tout aussi efficace, moins chers et mieux dosés. Par exemple il existe actyfilusqui contient 5 souches différentes avec un dosage de 10 milliards au total ,soit une gélule par jour. la boîte coûte entre 14 et 20 euros pour un mois.
    gaelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *