Traiter les problèmes de peau par l’homéopathie

Mon dernier article sur Comment traiter les points noirs et la brillance par l’homéopathie étant un succès, je me devais de mettre une mise à jour, parce que, bien sûr, j’ai continué de tester l’homéopathie, ce petit traitement que j’ai un peu modifié.

La suite de mon traitement homéopathie

L’effet de la première cure sur la brillance ayant très bien marché, je n’ai pas changé de posologie, à savoir Selenium Metallicum 9CH, à raison de 5 granules par jour.

Il me fallait traiter un peu mieux les points noirs et les boutons, donc, pour renforcer l’effet de Selenium Metallicum, j’ai ajouté Eugenia Jambosa 7CH, à raison de 2 granules matin et soir.

Et comme j’ai analysé que mes boutons avaient plutôt tendance à suivre mes hormones, j’ai encore ajouté Sanguinaria Canadensis 9CH, que je prends aussi à raison de 5 granules par jour.

Et tout cela pendant une cure de 2 mois.

Ma dernière cure s’est finie le 20 octobre 2012, et je songe seulement à en refaire une ! Economique !

Ce traitement est toujours aussi bluffant sur la brillance, et pour les boutons ça va beaucoup mieux, sauf que j’ai noté 2-3 choses pour que le traitement soit vraiment efficace :

1- Bien choisir des soins adaptés à son type de peau (des essais de crème pour peaux sèche sur ma peau mixte ont été non pas catastrophique, mais les effets bénéfiques disparaissaient d’un coup… pour réapparaître aussi vite si on revient assez vite au bon soin).

2- Faire des gommages R-E-G-U-L-I-E-R-E-M-E-N-T. Sinon, rien à faire, les points noirs et les boutons reviennent en force. La fréquence que je préconise ? En période de changement de saison, je dirai jusqu’à 2 fois par semaine, sinon au moins 1 fois par semaine.

Ma conclusion sur l’homéopathie en cas de problème de peau

Chacun pourra adapter ce petit traitement homéopathique suivant ses besoins, ça ne coûte pas cher, ça n’agresse pas la peau, c’est naturel, on ne prend pas des cachets (ou granules) à vie (seulement 2 mois tous les 5 mois pour moi).

Alors voilà, quand j’ai vu éclater le scandale de la pilule Diane 35, je pense que c’est bien malheureux de risquer sa vie pour quelques boutons, alors qu’il existe des alternatives saines.

Nota: je ne suis pas homéopathe, ni forcément homéopathie, je suis juste une femme qui aime trouver les choses qui marche par elle-même et qui aime tester, sachant que je ne risque pas grand chose avec l’homéopathie et que je m’informe sur internet pour les posologie et savoir quoi prendre.

Maintenant, si d’autres testent ce traitement ou un autre, je suis super intéressée d’avoir des retours.

Étiquettes de l’histoire
, , ,
Plus de Testing-Girl

J’ai testé les dentifrices « safe » de Weleda

C’est un sujet dont on a beaucoup entendu parler ces derniers temps:...
Lire plus

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *